INDECOSA 63

Hausse des carburants : Une mise au point s’impose !

Analyse de l'INDECOSA-CGT - Montreuil, le 16 novembre 2018.

Depuis bientôt 15 jours les mots d’ordres s’intensifient, pour bloquer les routes le 17 novembre, afin de protester contre la hausse des carburants et en particulier le Diesel, « Ce ras le bol » est parfaitement légitime, il fait écho à une colère bien plus sourde, celle d’une augmentation de nombreux produits de consommation courante et d’une stagnation du pouvoir d’achat d’une majorité de Français. Les décisions gouvernementales comme l’augmentation de la CSG pour les retraités amplifient le phénomène de décrochage par rapport au coût de la vie. Les dernières mesures proposées pour calmer la grogne de nombreux ménages relève du saupoudrage voir de la provocation. En fin de compte c’est tout un système qu’il faut changer et revenir à l’idée que l’énergie est un droit fondamental au même titre que l’accès à l’eau ou l’accès à un logement.

1) Le prix du pétrole, une forte volatilité et beaucoup de manipulations

Lire la suite : Hausse des carburants : Une mise au point s’impose !

Frais Bancaires : L'INDÉCOSA CGT écrit aux Député-e-s

Signer la pétition contre les frais bancaires abusifs, de notre association de consommateurs CGT INDÉCOSA

Lettre aux Député-e-s, CGT INDÉCOSA, Montreuil, le 7 septembre 2018.

Mesdames, Messieurs, les Députés,

Vous allez être amenés à vous prononcer sur la loi Pacte prochainement. Au milieu des très nombreuses dispositions figurant dans le projet de loi, votre débat et votre vote peuvent être l’occasion, par voie d’amendements, de mettre en place un nouvel équilibre dans les relations banques/clients.

Introduire un plafonnement légal des frais d’incidents de paiement

Les frais pour incidents de paiement ont rapporté 6,5 milliards d’euros de revenus pour les banques et 4,9 milliards d’euros de bénéfice net en 2016 (soit 75 % de marge bénéficiaire !) selon une étude menée par l’Institut National de la Consommation en lien avec l’UNAF. Ces incidents de paiement sont traités, pour l’essentiel, sans aucune intervention humaine et de manière automatique grâce à l’informatique.

Lire la suite : Frais Bancaires : L'INDÉCOSA CGT écrit aux Député-e-s

Bientôt la foire, quelques conseils de l'association de consommateur de la CGT : INDECOSA.

L'association des consommateurs salarié-e-s de la CGT INDECOSA ne sera pas présente cette année sur un stand de la foire de Cournon. Elle a pourtant préparé un tract à destination des clients de la foire avec les conseils adéquats pour acheter lors de ce genre d'événement.

Lire le tract.

Connaissez-vous l'association INDECOSA ? Chaque adhérent-e à la CGT y est pourtant membre de droit...

Quelques informations :

Agir avec les consommateurs salariés ! 

Lire la suite : Bientôt la foire, quelques conseils de l'association de consommateur de la CGT : INDECOSA.

Colloque INDECOSA : La face cachée des produits que nous consommons : Travail forcé, Travail des enfants.

INDECOSA vous invite au Colloque européen, le 4 octobre 2018 de 9h à 17h, à Montreuil : La face cachée des produits que nous consommons : Travail forcé, Travail des enfants.

Depuis une vingtaine d’année la consommation dite « responsable » ne cesse de progresser.

De nombreux ménages privilégient une consommation de produits qui sont fabriqués dans de meilleures conditions sociales et environnementales.

Perçus au départ comme un phénomène de niche, les produits « éthiques » ne cessent de progresser dans la consommation globale.

Il est malgré tout difficile de se repérer devant une myriade d’informations plus ou moins vérifiées et vérifiables. De nombreuses marques surfent sur le phénomène et n’hésitent pas à dépenser des centaines de milliers d’euros en publicité et en slogan plus ou moins fantaisistes.

Lire la suite : Colloque INDECOSA : La face cachée des produits que nous consommons : Travail forcé, Travail des...

Projet gouvernemental de plafonnement des frais d’incidents bancaires : Non au simulacre mis en avant par Bruno LE MAIRE !

Signez la Pétition !

Communiqué de presse INDECOSA-CGT, le 28 août 2018

L’INDECOSA-CGT (Association pour l'information et la défense des consommateurs salariés) dénonce le projet délibérément trompeur, avancé aujourd’hui 27 août, par le ministre de l’Économie Bruno LE MAIRE visant à mettre en place un plafonnement annuel de 200 euros des frais d’incidents bancaires, exclusivement réservé à la clientèle fragile bénéficiant d’une offre spécifique.

Les clients bénéficiant de cette offre spécifique disposent déjà d’un plafonnement mensuel de 20 euros soit 240 euros par an. Le ministre propose donc aux banques de faire un très léger effort de 40 euros par an et uniquement en direction de cette clientèle particulière limitée aujourd’hui à 350.000 bénéficiaires (sur une population financièrement fragile estimée à 10 fois plus : 3.500.000).

Lire la suite : Projet gouvernemental de plafonnement des frais d’incidents bancaires : Non au simulacre mis en...