Publications des Syndicats et Sections CGT 63

 

 

Courrier DG sur note d'information 2002-13

 

Le syndicat CGT du CHU communique sur la note d’information 2020-13 « recommandations de protection pour les soignants à risque ».​

 

Nous avons fait un courrier au Directeur Général à ce sujet en demandant la suppression de cette note.

Le DRH adjoint dit dans un premier temps que la CGT a mal compris la note d’information et qu’il s’agissait « d’alerter les agents sur le risque pour qu’ils aillent à la médecine du travail », puis reconnaît que la médecine du travail évaluera si l’agent peut travailler avec des « mesures barrière »…ceci répond à  des «  recommandations » de la DGOS et la Haute Autorité car « nous n’avons pas les moyens de palier à l’absence des Personnels fragiles ».

"allez hop au boulot... " de la chair à VIRUS on vous dit

Cliquez sur le lien : http://chuclermontferrand.reference-syndicale.fr/2020/04/courrier-dg/

Contactez nous si vous avez des questions

Bon courage et soyez prudents 

Syndicat CGT du CHU de Clermont-Ferrand

Tél:04.73.75.18.64 ou 04.73.75.18.65

Fax: 04.73.75.47.34

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

NON A L’UNION NATIONALE-ABROGATION DE LA LOI SUR L’ETAT D’URGENCE

Pour le syndicat CGT du Conseil Départemental 63, les responsables des conséquences dramatiques de la crise sanitaire sont Macron et sa bande qui après avoir fermés des centaines de lits et mis à genoux l’hôpital public « envoient au front » : les personnels soignants, soigner, sans moyens pour se protéger contre le virus et les travailleurs, travailler sans moyens de protection, dans des conditions dangereuses pour leur santé et leurs proches, y compris dans des secteurs non essentiels.

Lire le tract du syndicat CGT du Conseil Départemental 63

Courrier du 18 mars à la Préfecture

 Le monde, notre pays, traversent une crise sans précédent. L’urgence est aujourd’hui à protéger la santé de toutes et tous et à assurer la satisfaction des besoins essentiels de la population.

Le gouvernement et les employeurs doivent tout faire pour fournir, sans délai, les équipements de protection indispensables à celles et ceux qui travaillent. Ce qui est bien loin d’être le cas en l’espèce puisqu’il y a pénurie d’équipement et les moyens pris sont très en deçà eu égard à la gravité de la situation.

Notre organisation syndicale a constaté sur le département des situations inacceptables.

Parce que la recherche du profit a encore moins de sens qu’à l’accoutumée, la CGT du Puy-de-Dôme demande l’arrêt immédiat de toutes les activités ne participant à la production de biens et de services répondant aux besoins essentiels de la population. Il en va de la santé des salariés, de leurs familles mais aussi de la santé de l’ensemble du public.

Lire le courrier d'alerte adressé à Madame la Préfète du Puy de Dôme par le syndicat CGT 63 du Commerce

Leurs profits valent plus que nos vies… !!!?

Les salarié-e-s contraint-e-s de travailler vivent dans un climat de suspicion de cas de COVID 19 dans l’entreprise Limagrain, ce qui n’est pas de nature à créer de la sérénité au quotidien.

La priorité du syndicat CGT Limagrain sera toujours la santé voire la vie des salarié-e-s et de leurs proches

Lire le tract du syndicat CGT Limagrain

Situation des salarié-es du Particulier-Employeur

 

Pour la CGT, la continuité du service auprès des personnes doit être assurée, tout en garantissant aux salariés leur droit à se protéger.

Dans cette période de confinement, les salariés de l’aide à domicile sont parfois les seuls à être en contact direct avec les personnes âgées coupées de leur famille.

 

Le syndicat Cgt 63 du Commerce interpelle la Préfecture

Lire le courrier adressé à Madame la Préfète du Puy de Dôme