Salariés des travaux publics en colère.

Les résultats sont tombés et les équipes de chantier d’EIFFAGE et d’EUROVIA constatent que le gâteau a une fois de plus été partagé dans leur dos.

Ça suffit !!

Les aides de l’État aux entreprises se multiplient : Crédit Impôt Compétitivité Emploi, allègement Fillon, activité partielle, etc. Ce sont nous tous, contribuables, qui les alimentons.

Ces sommes sont détournées et ne sont utilisées que pour améliorer et payer toujours plus de dividendes aux actionnaires et de salaires mirobolants de ceux qui tiennent le fouet.

Le salaire des équipes de chantier n’est pas ou peu revalorisé, pourtant ils produisent toujours plus, plus vite, dans des conditions difficiles car on comptabilise encore plus de 200 morts en 2014 sur les lieux de travail.

Lire la suite : Salariés des travaux publics en colère.

Constellium Issoire : la cour d'appel de Riom donne raison aux fondeurs.

Un mois après la Cour de Cassation de Parisdans son jugement du 09 Avril 2015, la Cour d’Appel de RIOM condamne le 19 Mai, la société CONSTELLIUM ISSOIRE sur l’accord des 35 Heures.

Le conseil des prud’hommes confirme que la bataille engagée par notre organisation syndicale depuis des années contre l’accord des 35 heures, n’était pas absurde mais très juste. 

Depuis l’année 2000 date d’entrée en vigueur de l’accord des 35 heures sur notre site, la direction en a profité pour :

  • Priver les salariés travaillant en journée, 2 X 8 et 3 X 8 du paiement d’un nombre de jours équivalent au nombre de jours fériés soit 10 jours en moyenne par an, ce qui est énorme.
  • Priver les salariés en 21 postes du paiement d’un nombre de jours équivalent au nombre de jours de remonte, soit 6 jours par an.
  • Priver les salariés de week-end du paiement de plusieurs heures majorées, soit 44 heures par an.

La C.G.T a toujours dénoncé ces abus, et a toujours bataillé pour faire rétablir justice. En 2008, huit fondeurs vigilants et courageux ont accepté d’entamer une procédure judiciaire avec l’aide et l’appui de notre organisation syndicale.

La procédure a été longue et lourde et c’est en faisant appel du premier jugement auprès de la Cour d’Appel de Riom qui a tranché le 19 mai 2015. Elle confirme le jugement de la cour de cassation de Paris du 09 Avril 2015.

L’accord sur les 35h d’Issoire est irrégulier quant au calcul des heures effectuées/payées et au calcul des heures supplémentaires aux quadrimestres.

Lire la suite : Constellium Issoire : la cour d'appel de Riom donne raison aux fondeurs.

Grève à la FNAC contre le travail du dimanche.

L’ensemble des salarié-e-s du magasin FNAC de Clermont-Ferrand sera en grève ce vendredi 29 mai.

Une conférence de presse est organisée à 11h devant l’entrée du magasin.

Communiqué de l'intersyndicale FNAC :

Le jour de l’assemblée générale des actionnaires de la FNAC, vendredi 29 mai, les syndicats CGT, CFDT, FO, CFTC, CFE-CGC, Solidaires et SNEC appellent à une journée d’action nationale pour dire « Non à la dérogation sur les commerces de biens culturels, ainsi qu’à la banalisation du travail du dimanche ».

Lire la suite : Grève à la FNAC contre le travail du dimanche.

Assemblée Générale des actionnaires Michelin : pensez aux salarié-e-s !

Les salarié-e-s Michelin ont récemment gagné une manche avec le supplément intéressement. S’il n’y avait pas eu d’action de grève pour affirmer le mécontentement, ils n’auraient pas bénéficié de ce déblocage, mais qui reste infime par rapport à ce que leur doit la direction Michelin. Il leur faut continuer de revendiquer de meilleurs salaires avec + 450 € par mois pour tou-te-s.

Cette augmentation les placeraient au même niveau de salaire que chez les autres pneumaticiens.

La direction Michelin répète toujours le même couplet « le travail coûte » et elle continue la destruction de l'emploi. Le PSE (Plan Sécurisation Emploi) de la logistique n’est pas finalisé, un autre est en cours chez Euromaster. Toujours dans le but de faire des profits pour les actionnaires. Michelin s’attaque à la masse salariale dans les services généraux et tertiaire, ce qui aura pour conséquence de supprimer encore une fois des emplois dans ce secteur à Clermont et dans les autres sites.

Michelin alimente la liste des chômeurs et ferme l’embauche aux jeunes.

Lire la suite : Assemblée Générale des actionnaires Michelin : pensez aux salarié-e-s !

Le 19 mai, les syndicats de l'enseignements disent NON à cette réforme du collège.

Rendez-vous à 10h30 place Delille à Clermont-Fd.

Rassemblement devant le rectorat, avenue Vercingétorix.

Les organisations syndicales SNES-FSU, SNEP-FSU SNALC-FGAF, SNFOLC, SNETAA-FO, CGT Éduc’action et SUD Éducation font le constat du maintien d’une réforme du collège contestée par la majorité des enseignants et rejetée au CSE par des organisations syndicales représentant plus de 8O % des enseignants du second degré...

Elles continuent à demander le retrait de cette réforme fondée sur l’autonomie des établissements et la multiplication des hiérarchies intermédiaires sous l’autorité du chef d’établissement et la reprise de discussions sur de nouvelles bases pour la réussite de tous les élèves.

Sans répondre aux véritables besoins du collège, cette réforme ne ferait en outre, si elle était mise en oeuvre en 2016, qu’engendrer davantage d’inégalités entre les élèves, aggraver les conditions de travail des personnels, mettre en concurrence personnels, disciplines et établissements.

Dans un contexte déjà largement dégradé pour tous les personnels, elles appellent à poursuivre les mobilisations en cours, débattre en AG des conditions de l’amélioration du collège, multiplier les formes d’action et se mettre massivement en grève le 19 mai.

Retrouvez le tract CGT Éduc'action sur la réforme du collège.

Le 19 mai à Lyon, action de la Fonction Publique Territoriale. Inscrivez-vous !

Vous voulez participer au déplacement pour Lyon ?

Rendez-vous à 9h sur le parking de la médiathèque de Neyrat (Auchan nord) à Clermont.

Un arrêt est prévu au péage de Thiers à 10h.

Retour autour de 19h.

Inscrivez-vous ici

Nous sommes tous et toutes concerné(e)s par la Réforme Territoriale et plus particulièrement par la loi MAPTAM dite Loi de Modernisation de l'Action Publique Territoriale et d'Affirmation des Métropoles, adoptée le 27 janvier 2014. 
Après la journée de mobilisation du 9 avril, une nouvelle journée nationale d'action est organisée par la Fédération des Services Publics CGT, le Mardi 19 mai 2015.
Cette journée se déclinera en deux points forts d'action, à Paris et à Lyon (les raisons vous sont expliquées sur le tract joint).

- A PARIS, parce que le projet de loi portant sur la Nouvelle organisation territoriale de la République (projet dit « NOTRe ») sera en cours d’examen à l’Assemblée Nationale.
- A LYON, parce que des élections professionnelles vont s’y tenir prochainement et que la métropole lyonnaise fait figure de modèle pour bon nombre de métropoles du territoire. Elle se caractérise pourtant par une conception dévoyée de la démocratie sociale, qui augure mal d’un dialogue social porteur d’avancées tant vanté par le gouvernement. 

Le processus de mise en place de la métropole a en effet conduit à un mouvement social durement réprimé, le 23 mars dernier, sur instructions du président de la métropole, Gérard Collomb.

Lire la suite : Le 19 mai à Lyon, action de la Fonction Publique Territoriale. Inscrivez-vous !

La CGT en lutte : Environnement Recycling à Montluçon.

Depuis plus de 2 ans, la CGT sur le bassin de Montluçon mène bataille contre les dirigeants de l’entreprise Environnement Recycling, pour l’amélioration des conditions de travail des salariés.

Même si les conditions de travail se sont améliorées (l’action de la CGT n’y est certainement pas étrangère), cela n’exonère pas les employeurs de leur responsabilité antérieure.

Des dossiers prud’hommes ont été déposés pour «préjudice d’anxiété». La CGT a également saisi le Procureur de la République pour demander l’ouverture d’une enquête pour «manquement aux règles de sécurité et de santé». Les premières auditions au Commissariat ont eu lieu. Affaire à suivre !

Lire la suite : La CGT en lutte : Environnement Recycling à Montluçon.

Aubert et Duval Les Ancizes : Après la venue de Montebourg, nouvelle opération d'enfumage avec Valls.

Après Montebourg venu dire en 2012 « Vive Duval, vive la France ! », lundi 27 avril, c’est Manuel Valls qui s’est rendu à l’usine Aubert et Duval des Ancizes. Ce dernier donne dans l’autosatisfaction mais le syndicat CGT de l’aciérie des Ancizes prend le pari qu’il ne fera rien contre les suppressions de postes orchestrées par Georges Duval. Nous n’attendons rien de ce personnage qui, au final, tient le discours de Gattaz et du MEDEF.

Lundi 27 avril, il s’agissait du lancement du projet Écotitanium, d’un montant de 48 millions d’euros. « Recycler du titane pour s’approvisionner indépendamment des Russes et des Américains », ça c’est le discours officiel prôné par le Directeur Général d’Aubert et Duval.

Ces investissements, qui font l’objet de grandes campagnes publicitaires, ne doivent pas cacher la réduction des effectifs en cours qui est la plus importante de ces 20 dernières années. Le tout avec le silence complice des médias et des parlementaires locaux. Ils soutiennent le gouvernement Hollande, qui est uniquement à l’écoute du MEDEF et donne satisfaction à ses demandes de réductions de cotisations sociales et d’impôts.

Lire la suite : Aubert et Duval Les Ancizes : Après la venue de Montebourg, nouvelle opération d'enfumage avec...

Mouvement de grève à la Seita de Riom terminé et victoire des salarié-e-s.

Les salarié-e-s de la Seita à Riom sont resté-e-s en grève de lundi à jeudi 5 mars. Les négociations annuelles obligatoires ont commencé mais la direction paraissait trop occupée au suivi du plan social décrété l'an passé

Les salarié-e-s exigeaient une prime de 350 euros et une augmentation générale de salaire de 1%. La direction se bornait à ne proposer qu'une augmentation générale de 0.6 % et une prime de 280 euros. Il faut savoir que Imperial Tobacco est générateur constant de profits et l'exercice 2013-2014 montrait une hausse de 57 % des bénéfices.

Lire la suite : Mouvement de grève à la Seita de Riom terminé et victoire des salarié-e-s.