Uberisation : Deliveroo veut virer en masse !

Montreuil, mercredi 2 août 2017

Pour protester contre l’odieux chantage à l’emploi de Deliveroo, les livreurs auto-entrepreneurs du syndicat CGT des coursiers à vélo de la Gironde invitent les pouvoirs publics à se saisir le plus vite possible du dossier et sollicitent une enquête de l’Inspection du Travail.

Le 27 juillet dernier, la société Deliveroo a décidé de se séparer de tous les livreurs auto-entrepreneurs engagés sous d’anciens contrats. Si le procédé employé pose déjà question (les livreurs ayant été informés du jour au lendemain par téléphone), le but de la manœuvre est encore plus révoltant : un simple chantage à l’emploi, ni plus, ni moins.

En effet, la société propose aux livreurs un nouveau contrat – plus précaire – qui entrainerait des pertes de 30 à 40 % de rémunération (passant d’une rémunération minimum de 7,5 euros par heure et une part variable de 2 à 4 euros par course à un contrat de 5 euros par course sans minimum) et une recrudescence des risques et de la concurrence entre livreurs. Bien entendu, tout refus équivaudrait à la porte pour les coursiers...

Lire la suite : Uberisation : Deliveroo veut virer en masse !

Nouveau report du Tribunal de commerce : Quel avenir pour les salariés de GM&S ?

Communiqué de presse De la fédération des travailleurs de la métallurgie CGT et de l’Union Départementale Cgt de la Creuse, 1 août 2017.

Le Tribunal de Commerce de Poitiers a rendu son jugement. Une décision de prolongation d’activité jusqu’au 18 Septembre a été annoncée. Une nouvelle audience est prévue le 4 Septembre 2017.

Ce délai doit permettre de poursuivre et d’étoffer le dossier avec une augmentation du nombre de salariés repris. Cela serait est une bonne chose.

Nous maintenons le fait que PSA comme Renault ont les moyens de donner des volumes et par voie de conséquence du chiffre d’affaires supplémentaire.

Lire la suite : Nouveau report du Tribunal de commerce : Quel avenir pour les salariés de GM&S ?

Retour sur l'action de défense du bureau de Poste de Saint Dier D'Auvergne

Retour d'infos suite à l’appel au rassemblement des collectifs de défense des bureaux de poste, ce samedi 22 juillet, relayé par notre syndicat CGT FAPT 63.

Vendredi matin, le facteur du bourg annonce, lors de sa tournée, que le bureau de poste reste ouvert (pour rappel il devait fermer 2 semaines). Les habitants s’en félicitent. Le maire n’est pas au courant, mais reçoit une lettre de la Direction Générale du Groupe la poste, l’en informant, insistant néanmoins sur le fait que le bureau de poste est toujours éligible à l’APC ou au RPC (agence postale ou relais commerçant).

Décision est donc prise par les membres du collectif de maintenir la pression, et donc le rassemblement, à 10h le samedi matin.

Lire la suite : Retour sur l'action de défense du bureau de Poste de Saint Dier D'Auvergne

283 salarié(e)s et leurs familles en lutte Pour défendre leurs emplois menacés

Communiqué des salarié-e-s de GM&S INDUSTRY- 23300 La Souterraine 4 juillet 2017 

Aujourd’hui, un nouveau chantage du gouvernement est tombé, il menace les salariés  de  GM&S  de fermer leur site, s’ils décidaient d’entreprendre une action collective sur un site de PSA.

En réponse, les salariés de GM&S réunis en assemblée générale ont décidé de poursuivre les actions car les négociations n’avancent pas.

Nous demandons :

Lire la suite : 283 salarié(e)s et leurs familles en lutte Pour défendre leurs emplois menacés

Quel avenir pour les trains TER et notre réseau ferroviaire ?

Secteur Fédéral Cheminots Auvergne-Nivernais / Secteur Fédéral Cheminots Région de Chambéry / Secteur Fédéral Cheminots Région de LYON, Clermont-Ferrand, le 22 Juin 2017

Cela fait déjà un an et demi que le conseil régional et la SNCF négocient autour de l’avenir de nos trains dans notre région.

Au-delà des négociations financières, les sujets abordés concernent le quotidien de tous les Auvergnats et Rhônalpins.

Les discussions portent notamment sur :

  • les guichets, leur nombre, leurs horaires d’ouverture et leur répartition sur le territoire.
  • La suppression ou le maintien des « contrôleurs » à bord des trains (dont les missions prioritaires sont la sécurité, la sûreté, le service aux usagers puis le contrôle …).
  • Le nombre de trains, leurs arrêts et les horaires.
  • La suppression ou le développement des petites lignes.
  • La tarification.

Lire la suite : Quel avenir pour les trains TER et notre réseau ferroviaire ?

Soutenons le projet de Scop des Seita !

Seita, une autre action s’engage : Pour la reprise par les salariés et la filière tabac de l’activité industrielle de Riom en SCOP, le soutien de la population est indispensable pour faire sauter les verrous qui s’opposent à cette solution !

Avec l’aide d’experts en Scop, d’experts en économie d’entreprise, les salariés et les planteurs de tabac sont aujourd’hui capables de présenter le cadre d’un projet d’entreprise permettant de poursuivre l’activité tabac dans l’usine de Riom.

Lire la suite : Soutenons le projet de Scop des Seita !

Avenir du statut IEG, le rapport de forces a payé !

Communiqué FNME CGT

Après avoir reçu un courrier des employeurs indiquant qu’ils ne solliciteraient pas le Gouvernement sur l’insertion d’une disposition spécifique IEG dans les futures ordonnances permettant la transformation du Statut national des IEG en convention collective, c’est l’Etat qui vient de siffler la fin de la partie.

Dans un courrier reçu dimanche soir, le Premier Ministre Edouard PHILIPPE a écrit aux secrétaires  généraux des différentes fédérations de l’intersyndicale dans lequel il est indiqué : « J’ai pris connaissance d’un message très clair de la part d’organisations d’employeurs (…) qui vous a été adressé.

Lire la suite : Avenir du statut IEG, le rapport de forces a payé !

Travailler dimanche 24 décembre ? Les salarié-e-s du Commerce disent Non !

En 2017, Olivier BIANCHI, Maire de Clermont-Fd, vient de supprimer le week-end de Noël aux salarié-e-s du Commerce en autorisant une 6ème ouverture dominicale des magasins de sa commune le dimanche 24 décembre 2017.

Cette attaque en règle, au mépris de la vie de famille des salarié-e-s du commerce, a été décidée en dehors de toute consultation des organisations syndicales de salarié-e-s. Le Maire n’a pas respecté ses engagements et a cédé sous la pression des lobbies.

Non ! Les salarié-e-s du Commerce ne sont pas le cadeau du « Maire-Noël » … au service du Capital !

Parce que nous voulons conserver notre week-end de Noël en famille, tou-te-s les salarié-e-s du Commerce, des services et de la Distribution sont appelé-e-s à cesser le travail et se mettre en grève le Mercredi 28 juin.

Rassemblement de 11h à 15h Place de Jaude – Clermont-Fd.

Télécharger le tract

Télécharger la lettre ouverte au Maire de Clermont

Habitants de la Région de Riom des Combrailles et de Limagne, nos intérêts humains, sociaux et économiques sont mêlés !

Réunion Publique SEITA

Mardi 13 juin 20h salle Dumoulin Riom

Présentation du projet de SCOP

Communiqué du Comité de Soutien aux Salarié-e-s SEITA

Les emplois nourrissent le territoire ! L’évolution de la société vers le recul du tabagisme a besoin de l’activité tabacole en appui à une politique de santé publique !

Les comptes de la Seita, filiale d’Imperial Brands, arrêtés aux 30 septembre 2016 soit 2 mois avant l’annonce du plan de fermetures et de délocalisation des activités, ont été rendus publics il y a plus d’un mois. Nous savons aujourd’hui que la rentabilité de la Seita n’a jamais aussi grande :

En passant de 332 M€ à 403 M€, la rentabilité augmente de +21% en un an.

Lire la suite : Habitants de la Région de Riom des Combrailles et de Limagne, nos intérêts humains, sociaux et...