21 Septembre, On Marche Pour la Paix !

 

Le 21 septembre, journée internationale de la paix, est traditionnellement marquée par des initiatives dans les territoires à l’appel du collectif national et des collectifs locaux « En marche pour la paix » auxquels la CGT participe.

 

Les Nations Unies ont placé cette journée sous le thème « Action climatique, Action pour la paix ». En effet, un rapport de l’ONU, paru en 2017, indique que d’ici 2050 ce sont 250 millions de personnes qui seront contraintes de s’exiler à cause du dérèglement climatique. Les récents accords de libre-échanges tels le CETA, le JEFTA (signés par la France) et le MERCOSUR participent à développer un dumping social entre les populations de plus en plus violent. Ils, en ce sens, sont un réel danger pour l’avenir de notre planète.

Notre aspiration à remettre en cause les logiques libérales avec l’objectif de transformer la société vers un développement humain durable prend tout son sens dans le contexte actuel et nous impose de faire converger l’urgence de paix dans le monde et l’urgence climatique. Contre la guerre, il nous faut gagner des politiques sociales, économiques et environnementales permettant d’améliorer les conditions faites à l’ensemble de la population. C’est le sens du slogan adopté par les organisations composant le collectif national « En marche pour la paix » :

« Pour un climat de paix : stop les guerres, stop les violences, stop la misère »

Du matériel (affiches / dépliants) a été travaillé, dans le cadre du collectif national, afin de sensibiliser la population et de gagner la participation du plus grand nombre aux initiatives décidées et construites localement. Pour aider à faire le lien avec les sujets du quotidien dans les entreprises, la fiche n°2 des repères revendicatifs ainsi que les orientations reprises dans le thème 5 du document d’orientation validé lors de notre 52ème congrès confédéral peuvent être utilisés et déclinés dans les organisations. 100 marches ont été organisées sur l’ensemble du territoire en 2018, gageons que nous soyons en capacité de faire autant sinon mieux !

Le contexte actuel nous y engage et nous y oblige.

Voir l'affiche et le dépliant.

GRAND DEBAT NATIONAL : LA REPONSE DE LA CGT EN 19 PROPOSITIONS

 

Alors que le président de la République devrait annoncer ses mesures à la suite du débat national dans les prochains jours, la CGT a mené son véritable débat à travers les cahiers d'expression revendicative populaire, donnant ainsi la possibilité à toutes et tous de faire entendre leur voix. On le sait, le système libéral et mondialisé ne profite qu'aux multinationales et aux très riches. 87% de nos concitoyens demandent un changement de politique économique et sociale. La lutte pour la justice sociale, fiscale ou la justice climatique est un tout, un même combat visant à changer de système.
Le detail des 19 propositions

1er Mai 2019

A l'initiative des Unions Locales du département, des rassemblements sont organisés sur le territoire.
 
Sur Clermont-Fd, la CGT déposera une gerbe de fleurs en hommage aux victimes du Travail le mercredi 1er mai à 9h30 sur la plaque commémorative de la Mairie de Clermont-Fd (10 Rue Philippe Marcombes), puis rendez-vous à 10h place Delille.
Départ de la manifestation vers 10h30/10h45. Arrivée place de la Liberté (rebaptisé pour l'occasion Place des Libertés syndicales...) à proximité de la Maison du Peuple où se feront les prises de paroles des OS.
Un pot fraternel sera offert à la salle des fêtes, possibilité de se restaurer sur place (barbecue/frites) avec la participation de la fanfare "La Brute" (Les Brayauds) et une Expo sur l'histoire du 1er mai...
Retrouvez les différents tracts d'appel sur ce lien :
 
 
Tous ensemble dans la rue le 1er Mai pour le progrès social
 
 

Consultation nationale des salarié-e-s.

Cher(e)s Camarades,

Après une réunion téléphonée des organisations du CCN, la CEC a décidé de soumettre au CCN des 17 et 18 novembre derniers, la proposition d’une consultation nationale des salariés, qui en a validé le principe. Depuis, la CEC du 1er décembre a validé la mise en place d’un collectif d’animation et de suivi.

Entre la proposition et le lancement effectif de cette consultation, notre pays a vécu des évènements tragiques qui ont conduit le CCN à avoir une expression qui a entrainé des réactions diverses et de nouvelles tentatives d’isolement de notre organisation. Ce qui est certain c’est que cela confirme la nécessité d’échanger et de débattre à la fois avec nos syndiqués et plus largement avec l’ensemble des salariés et privés d’emploi.

Donner la possibilité aux salariés de s’exprimer, tant sur les propositions de la CGT que sur leur implication dans les mobilisations, s’inscrit dans notre démarche et notre conception du rapport aux salariés. Nous le savons, notre syndicalisme de transformation sociale, à partir des situations de travail, doit prendre en compte les évolutions du monde du travail et s’appuyer sur les besoins des salariés, les solidarités exprimées dans les luttes et aussi sur des formes d’action à coordonner avec les salariés eux-mêmes. Plus qu’hier encore, ils doivent faire entendre leurs voix, être unis pour être plus forts pour gagner de nouveaux droits.

Lire la suite : Consultation nationale des salarié-e-s.