La Poste, personnel et service public sacrifiés.

Devenue Société Anonyme avec 100% de capitaux publics (pour l'instant) depuis 2010, les conditions de travail sont aujourd'hui insupportables pour les salarié-e-s de La Poste.

En effet, après le changement de statut de 1991, mettant fin à l'administration des PTT, La Poste est devenue une entreprise publique qui comptait près de 320 000 employé-e-s en l'an 2000. Le nombre de salarié-e-s de la SA est aujourd'hui d'à peu près 230 000, avec l'objectif (demi)-caché d'atteindre les 200 000. Sacrée saignée...

Lire la suite : La Poste, personnel et service public sacrifiés.

Discrimination Anti-syndicale à la Poste de Clermont-Fd

Dans le dernier courrier des Syndicats du département du Puy de Dôme, nous évoquions les conditions de travail et de militantisme qui se dégradent à la Poste depuis quelques années.

Une Camarde CGT, pour avoir « oser » interpeller son directeur lors d’une réunion il y a quelques semaines, s’est vue immédiatement menacée d’une mise à pied conservatoire. Mesure qui aurait aboutie sans l’intervention des Camarades de la FAPT et leur mobilisation immédiate à la direction de la Poste à Clermont.

Lire la suite : Discrimination Anti-syndicale à la Poste de Clermont-Fd

Chronique DLAJ La Poste contrainte de réintégrer une jeune salariée !

Le fait de saisir le Conseil des prud’hommes n’est pas en soi une faute : cette évidence vient d’être rappelée par le conseil des prud’hommes de Clermont-Ferrand qui a ordonné la réintégration d’une jeune salariée victime d’un tel agissement !

En effet, le droit de saisir la justice relève de l’exercice d’une liberté fondamentale protégé par les textes les plus importants de notre système juridique.

Dans le cas soumis à l’examen des juges, une salariée de LA POSTE enchaînant CDD sur CDD pendant 2 ans s’est vue privée de travail alors même qu’elle saisissait le Conseil des prud’hommes d’une demande de requalification de son contrat pour une durée indéterminée.

Lire la suite : Chronique DLAJ La Poste contrainte de réintégrer une jeune salariée !

Pétition de solidarité contre la révocation d'un fonctionnaire pour activité syndicale à la Poste.

Un militant Sud-Ptt des Hauts de Seine, Yann Le Merrer, est sous le coup d'une révocation pour activité syndicale. Cette sanction n'avait pas été prononcée depuis 1951, année où Georges Frischmann avait été révoqué des PTT pour avoir signé une pétition pour la paix lors d'un voyage en RDA.

L'activité syndicale est de plus en plus difficile dans toutes les d'entreprises. Même à La Poste aujourd'hui, militer et s'engager pour le rassemblement des salarié-e-s et organiser la lutte est sévèrement réprimé. Pourtant les salarié-e-s de la Poste ont toutes les raisons de s'insurger, avec 100.000 emplois supprimés en 15 ans...

Révoquer un fonctionnaire est un acte grave, lourd de conséquences, or l'activité syndicale ne peut pas et ne doit pas être un motif de sanction.

Une pétition circule sur le net pour exiger la réintégration de Yann : signer la pétition. Vous pouvez également lire l'article consacré à cette nouvelle affaire de discrimination antisyndicale à la Poste sur le site de l'Humanité. Une vidéo dans laquelle Yann s'exprime est également disponible à ce lien.

 

 

Projet de la Poste : le Grand Clermont

Communiqué de la FAPT 63

La CGT des Activités Postales et de Télécommunications du Puy de Dôme appelle L’ensemble des personnels des centres courrier de La Poste de Clermont-Fd Anatole France, Clermont-Fd Neyrat, Clermont-Fd R.P St-Eloi et Chamalières à se mettre en grève mardi 15 décembre 2015. Le même jour le CHSCT est réuni pour donner un avis sur le projet de réorganisation qui prévoit la fermeture du centre de distribution de Clermont-Fd Neyrat, le déménagement des agents de la P.P.D.C de Neyrat sur les autres sites de la « plaque », maiségalement vers Gerzat ainsi que la suppression d’une quinzaine d’emplois, avec comme conséquence la dégradation du service public et des conditions de vie et de travail des agents.

Lire la suite : Projet de la Poste : le Grand Clermont

La Poste : les facteurs de Clermont en grève demain mercredi 6 janvier

Grève illimitée sur le secteur de distribution du Grand Clermont.

Les organisations syndicales CGT, SUD, CFDT, FO, UNSA  ont déposé un préavis de grève illimité à partir du Mercredi 06 Janvier 2016, qui couvre l’ensemble du personnel de droit public et de droit privé de la plaque du grand Clermont qui concerne les sites : Clermont Neyrat, Clermont St Eloi, Clermont Anatole, Chamalières et Gerzat.

Les organisations syndicales revendiquent le maintien des effectifs actuels plus l’embauche de 15 emplois supplémentaires. 

Il est encore temps  de dire NON !!!!

  • À la souffrance au travail,
  • À l’allongement des tournées de distribution,
  • Aux semaines de sécable à outrance (la sécable est une tournée qui est partagée par l'ensemble des facteurs d'un secteur et dont la distribution s'effectue sans aucune compensation),
  • Aux dépassements d’horaires non rémunérés ou non compensés,
  • Aux manques de moyens de remplacement,
  • À la fermeture de bureau de poste Neyrat, car qui sera le prochain ?? 

La  Poste ne compte pas s’en arrêter la !!!

Les  préconisations du rapport d’expertise doivent être appliquées. 

Mobilisons-nous pour nos conditions de travail et l’emploi le 6 janvier à partir de 7h00 devant le bureau d'Anatole France.

 

La Direction de la Poste supprime des emplois, ferme les bureaux de Veyre Monton et St Amant Tallende tous les lundis, réduit les heures d’ouverture à Vic le Comte et aux Martres de Veyre.

Communiqué de l'intersyndicale CGT FAPT, CFDT, FO

Les organisations syndicales CGT, CFDT et FO ont déposé un préavis de grève pour la journée du lundi 18 juillet 2016, sur les bureaux de poste de Vic le Comte, Aydat, St Amant Tallende, Veyre Monton et les Martres de Veyre. Le personnel refuse les décisions prises unilatéralement par la Direction : suppression de 3 emplois sur le secteur, fermeture tous les lundis des bureaux de Veyre Monton et St Amant Tallende, fermeture à 17h au lieu de 17h30 à Vic le Comte, fermeture à 17h30 au lieu de 18h aux Martres de Veyre, dégradation des conditions de travail.

Lire la suite : La Direction de la Poste supprime des emplois, ferme les bureaux de Veyre Monton et St Amant...

La Poste : Stop à la répression syndicale

Communiqué de l'Union Régionale CGT FAPT Auvergne

Notre Camarade Eric Chanut, membre dirigeant de la CGT FAPT du Cantal, élu CGT au Comité Technique du Courrier pour la région Auvergne et Secrétaire du CHSCT, est convoqué en conseil de discipline, jeudi 3 mars à 14h00 à la direction régionale de La Poste, rue louis Renon à Clermont-Fd. Cette convocation fait état d’une sanction disciplinaire à son encontre, portant sur 3 mois de mise à pied.

La Poste veut le condamner lourdement car il soutient activement le personnel du centre de distribution du courrier de Jussac, actuellement en réorganisation.

Aussi nous te proposons de faire signer massivement la pétition jointe et de la retourner au plus vite pour être parvenue au syndicat avant le 3 mars. Merci de nous renvoyer la pétition au syndicat CGT FAPT 201 rue de l'Oradou 63000 Clermont, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou à la Maison du Peuple de Clermont-Fd.

Le rassemblement de soutien à notre camarade est prévu le 3 mars 2016 à 14h00 devant les locaux de la direction de La Poste, 1 rue Louis Renon à Clermont-Fd. Nous comptons sur présence d’un maximum de militantes et de militants.

Lorsque les militants syndicaux sont attaqués, ce sont les libertés et droits de tous les salariés qui sont atteints !

Télécharger le tract

Non à la fermeture des bureaux de poste oui au service public de proximité !

Les bureaux de poste de plein exercice ferment les uns après les autres dans le Puy de Dôme, une lutte s'engage sur le bureau de Sauxillanges.

Communiqué de la CGT FAPT du 16 septembre 2016

Alors que les luttes se multiplient dans les villes et les campagnes sur l’ensemble du territoire mêlant salariés, usagers et élus locaux mobilisés pour éviter la fermeture arbitraire des bureaux de poste, le Gouvernement et la direction de La Poste préparent et négocient dans la discrétion un nouveau contrat dit de présence postale territoriale 2017-2019.

La CGT qui est exclue des négociations tripartites auxquelles participe aussi l’association des maires de France, s’est néanmoins procurée les éléments essentiels du document de travail qui en fait de présence postale prépare une nouvelle saignée dans le service public en organisant la fermeture programmée de milliers de bureaux de poste et la suppression de milliers d’emplois.

Lire la suite : Non à la fermeture des bureaux de poste oui au service public de proximité !