TOUS CONCERNES LE 19 SEPTEMBRE

ELECTRICIENS ET GAZIERS : TOUS concernés

 

Faire exploser le Groupe EDF au travers du projet « Hercule », créer une holding au siège d’ENGIE, ou encore publier le dernier rapport de la Cour des comptes sur les régimes spéciaux de retraite IEG/SNCF/RATP, le point commun entre toutes ces annonces : l’offensive gouvernementale contre le statut est « en marche » ! 

RDV le 19 septembre : Assemblée Générale à 9h30 – salle cinéma de la CMCAS

Lire le tract

Grève Finances Publiques

Le démembrement de la DGFiP est en marche !

Pour défendre l’avenir de toute la DGFIP et de ses agents, gagnons le retrait de la « géographie revisitée » et défendons l’ensemble de nos missions !

Dans le cadre de l’appel intersyndical Solidaires, CGT, FO, CFDT et CFTC de la DGFIP

TOUTES ET TOUS EN GRÈVE LE 16 SEPTEMBRE ET EN ASSEMBLÉES GÉNÉRALES POUR DÉCIDER DES SUITES DE LA GREVE !

- tract intersyndical national

- tract CGT FP

- tract sur le marché de l'encaissement des impôts remporté par la confédération des buralistes et de la FDJ

Guillaume PEPY sera à Clermont-Fd le 6 septembre : NOUS AVONS TANT DE CHOSES À LUI DIRE

 

 Les cheminots ont décidé d'un rassemblement régional, vendredi prochain (6 septembre 2019), pour la venue de Guillaume Pépy. Arrivant à 12h30 à Clermont nous l'interpellerons et échangerons avec lui à sa descente du train. Le secteur organise une conférence de presse sur le parvis de la gare à 12h.

 Tous les camarades disponibles seront les bienvenus !

Lire le tract

Lire la publication du Comité de Développement du Service Public Ferroviaire du 63

L'avenir du site DIETAL SAINT GEORGES DE MONS

Avenir du site DIETAL SAINT GEORGES DE MONS 63780

Matériel d'éclairage professionnel à destination des espaces tertiaires : bureaux, surfaces commerciales. Conception et fabrication. Laboratoire d'éclairage.

La responsabilité de tous est engagée 

C’est un coup dur pour les salariés de DIETAL depuis l’annonce en CE d’un PSE au mois de Juillet 2019 qui devrait toucher 70 personnes sur un effectif de 210. Une réunion s’est tenue à l’UL de RIOM, le 02/08/19 à 9h00, avec 2 représentants CGT du site de Dietal, une délégation de l’ustm-63 (2 AUBERT & DUVAL, 4 CONSTELLIUM, 1 NSE, 1 VALEO), deux ex-salariés de la SEITA pour l’UL de RIOM, Philippe FORT pour le CESER CGT AURA et un camarade des transports T2C. 

L’USTM CGT affirme que l’actualité économique du site DIETAL doit être menée à bien dans l’intérêt général, celui des salariés, comme de manière plus globale pour le bassin d’emplois des combrailles. 

En s’appuyant sur ses statuts (article 5), l’USTM-63 a décidé d’être sur une action et une communication très offensives et pour cela, elle appelle tous ses adhérents à inscrire dans leur agenda (de lutte) la date du 3 Septembre afin de mobiliser le maximum de camarades de la métallurgie pour participer à une distribution de tract et à une conférence de presse prévues ce jour-là.

Rendez- vous donc dès 7h30 pour une distribution de tract le 3 Septembre devant les grilles de l’entreprise DIETAL Adresse : Route de Queuille, 63780 Saint-Georges-de-Mons

Déjà inscrit: LUXFER, CONSTELLIUM, VALEO, ACC,

Communiqué sur l'action CGT du 1er Juillet

Face aux menaces de casse des services, de suppressions d’emplois
et des missions : l’heure est à l’action !


C’est ce que se sont dit la centaine d’agents de la DIR Massif Central qui, à l’appel de la CGT, a occupé l’A75 dans les 2 sens ce lundi 01 juillet 2019, de 07h30 à 15h00.
Il a fallu attendre midi pour voir arriver la sous préfète de Brioude et le directeur de la DIR MC.
En contact avec le ministère et le préfet de Haute Loire, ils ont pu relayer la colère des agents qui refusent cette casse de service public.

Leurs revendications sont claires :

  • Le maintien du réseau routier national; (refus des différents projets de casse des DIRs : transferts aux départements, privatisation, création d’un Établissement Public, « projet industriel », …)
  • L’arrêt des suppressions de postes; recrutements en nombre d’agents titulaires pour la réalisation des missions en sécurité, pour un niveau de service que les usagers sont en droit d’attendre;
  • Le maintien et l'amélioration du service actif par la bonification: la dangerosité et la pénibilité doivent être compensées par de véritables droits à des départs anticipés, avec des pensions décentes; Pour rappel : le projet de « retraite à points » prévoit la suppression du service actif, donc desdéparts à partir de 62 ans …
  • La revalorisation des carrières et des salaires pour tous les agents : agents des routes, OPA, administratifs, etc;
  • La PTETE portée à 5000 euros par an pour les agents sur les réseaux avec moins de 70000véhicules/Jour, portée à 7000 euros au-delà de 70000 véhicules/Jour.
  • La suppression de la note aux DIRs créant une enveloppe limitant le paiement des heures supplémentaires.

Le directeur confirme le maintien du niveau de service pour cette année ... mais pas pour l’année prochaine en cas de poursuite des baisses d’effectifs.
Ce serait le déneigement à 1/camion partout, la fin du patrouillage, la fin des interventions sur panne …
Un scénario prévoit même la fin des astreintes et des heures supplémentaires, la privatisation du balisage, de l’entretien ….
Après 3h d’échanges parfois houleux sous un soleil de plomb, entrecoupés d’appels au ministère et au préfet, nous décrochons une réunion de négociation sur ces revendications avec des responsables du ministère .
Cela ne signifie pas « victoire ».
Mais la chose est entendue : les agents se considèrent en état de légitime défense sociale face aux menaces de casse.
Ce n’est qu’un début, le combat continue.

SANS LUTTE NI RAPPORT DE FORCE NOUS NE SERONS JAMAIS RESPECTÉS

Grève des salarié-e-s CGA, sous-traitants à l'AIA de Clermont-Fd // Appel à soutiens !!!

Depuis mercredi 12 juin, les salarié-e-s du Groupe Charles André (CGA) sont massivement en grève sur la base de revendications salariales et pour leurs conditions de travail.

Aujourd'hui encore, 86% des salarié-e-s ont arrêté le travail, soutenu-e-s par le syndicat de site Cgt et sont présent-e-s sur le piquet de grève devant l'établissement.

A ce jour, après avoir rencontré la Direction, les salarié-e-s ont obtenu :
- une flexibilité de 4 minutes sur le pointage journalier...
- le remplacement de leurs EPI au besoin et au moins une fois par an (ce qui était déjà un dû au regard du Code du Travail).

En revanche, ils et elles exigent toujours :
- La prise en charge des trois jours de carences pour toutes et tous ; C'est NON... car déjà négocié dans le passé.
- L'octroi de congés exceptionnels selon besoin ; là, la Direction répond qu'elle fera preuve de bienveillance... mais ne l'écrit pas !
- L’accès aux bus de l’AIA pour tous les personnels ; la réponse est "peut-être en 2020...
- L’embauche de tous les CDD, en CDI ; Pour 20 salarié-e-s concerné-e-s : engagement oral pour 5 CDD d'ici la fin de l'année...
- L'intégration des deux primes existantes (productivité et assiduité) dans le salaire de base ; La Direction considère que ces primes sont versées chaque mois et que ça ne changerait rien... mauvaise foi !
- L'augmentation de 100 euros brut du salaire de base pour toutes et tous ; réponse négative car cette augmentation représenterait une augmentation de 7% de la
masse salariale.

L'UD Cgt appelle l'ensemble des militant-e-s, des syndicats et des Unions Locales à soutenir ce mouvement, en passant sur place et en apportant sans attendre un soutien financier aux grévistes, pour tenir et gagner.

Une motion de soutien est également disponible, à télécharger pour la remplir et à transmettre au syndicat (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ainsi qu'à la Direction de GCA (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

 

Grève CGA, 3 semaines aujourd'hui... et des négos demain.

3 semaines de grève et de basses manoeuvres n'auront pas affaibli la mobilisation et la détermination des salarié-e-s en grève, dans cette entreprise sous-traitante de l'AIA.

Une négociation aura enfin lieu, normalement, demain jeudi 4 juillet mais si les réponses aux revendications ne satisfont pas, nous avons la volonté d'amplifier le soutien à apporter à cette lutte, à ces femmes et ces hommes qui exigent un juste retour de leur travail.

Donc, s'il n'y a rien de nouveau, jeudi, un rassemblement large est organisé devant le site de l'AIA, dès 14h00, alors que élu-e-s et personnalités sont invité-e-s à visiter l'AIA pour fêter les 80 ans de cet atelier industriel du Ministère des Armées.

Aussi, à 10h00 ce mercredi 3 juillet, ce sont les personnels de l'AIA qui sont appelés à se rassembler pour soutenir les revendications.

Lire le tract d'appel pour vendredi 14h00 (pdf)

Mobilisation vendredi 7 juin dès 17h devant Casino Berthelot

Tract commerce 7 Juin

Le Syndicat CGT du Commerce appelle à un rassemblement devant le CASINO 40 Boulevard Berthelot, 63000 Clermont-Ferrand : le 7 juin de 17h00 à 19h00

À diffuser massivement dans vos boîtes, nous devrons être nombreux ce jour, pour nous faire entendre. Les mutations en cours et à venir ne seront pas sans impact sur l’emploi. À nous d’y donner du sens qui profite à tous.

Auchan, Carrefour, Cora, Maxi Toys, Castorama, Brico Dépôt… la liste est longue, des milliers d’emplois sont en jeu !

Nous avons quelques jours pour nous organiser, pour informer, pour être nombreux le vendredi 7 juin devant Casino.

Si vous souhaitez prendre part à l’organisation, contactez-nous par téléphone ou par mail.

CGT Commerce, Services & Distribution 
Maison du Peuple - Place de la Liberté
63000 CLERMONT-FERRAND
Tel: 04 73 37 91 26
Port : Coco 06 12 34 01 28 / Nico 06 59 17 16 67

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.