Journée Débat avec Christophe Prudhomme le 21 octobre 2019

Dans un contexte de destruction de notre système de santé et une privatisation à outrance dans un système libéraliste, nous devons réaliser ce que vont être les futures difficultés qui vont naître de la loi "Ma santé 2022". 

La multiplicité des missions confiées au service public hospitalier est impressionnante, et la liste ne cesse de s’allonger. Il est, certes, tenu à assurer, jour et nuit, les examens de diagnostic, la surveillance et le traitement des malades, des blessés et des personnes âgées en tenant compte des aspects psychologiques du patient. Mais il doit aussi participer à des actions médico-sociales et à la lutte contre l’exclusion sociale, veiller à la sécurité sanitaire des soins et collaborer au dispositif de vigilance sanitaire du pays, concourir à la recherche médicale, à la formation des médecins et du personnel paramédical, ainsi qu’à des actions de médecine préventive et d’éducation à la santé. Et cette liste est loin d’être exhaustive.
Le fonctionnement administratif centralisé de l’hôpital public se traduit par une inflation de textes divers et parfois contradictoires, qui rigidifient l’organisation, multiplient les hiérarchies parallèles et découragent l’approche managériale.

Et si la modernité consistait à amener les équipes dirigeantes et les équipes soignantes à parler le même langage, celui des valeurs du soin ? 

Le Syndicat CGT de l'Hôpital de Riom propose une journée de Débat Public en présence de Christophe Prudhomme (Porte paroles des médecins urgentistes de France), ouvert à toutes et tous, car la santé ça nous concerne tous.

Rendez vous le 21 octobre 2019 de 10h à 16h, salle pasteur de l'Hôpital de Riom.

Nous comptons Camarades sur votre présence, nombreux pour que nous puissions ensemble faire avancer le service public au delà du service lucratif de la santé.

Fraternellement

Pour le bureau CGT de l'Hôpital de Riom

Nathalie Niort

SG CGT CH Riom.

Voir l'affiche de la journée

 

10 ans de lutte et de mobilisation… Mais toujours la même volonté de conserver et d’améliorer « nos Services Publics »

Communiqué du Collectif de Défense et de Développement des Services Publics dans les Combrailles

L’idée de créer une structure pour organiser la défense des services publics a mûri à la suite d’une soirée-débat animée par André Chassaigne il y a 10 ans, le 24 février 2006. Ainsi est né en avril le collectif de défense et développement  des  services publics  des Combrailles.

Déjà à cette époque, les services publics étaient attaqués de toutes parts, fermeture de classes, d’écoles, restructuration des bureaux de poste, menaces sur la ligne St Eloy-Les Ancizes-Clermont notamment...

Ils avaient bien raison les fondateurs de notre organisation, car depuis la ligne ferroviaire et le viaduc des fades sont abandonnés, des bureaux de postes ont fermé, d’autre ont vu les horaires d’ouverture réduits ou ont été transformés en agence communale.., des écoles ont fermé…  la liste est vraiment trop longue et touche tous les services.

Lire la suite : 10 ans de lutte et de mobilisation… Mais toujours la même volonté de conserver et d’améliorer «...

Prélèvement à la source, source de beaucoup d’ennuis !

Communiqué de la CGT Finances, 3 août 2016

Le dispositif du prélèvement à la source était présenté ce matin en conseil des ministres. Le gouvernement a dû revoir sa copie après le passage en Conseil d’État qui a confirmé les critiques formulées par la CGT en matière de respect de la vie privée et de règle de confidentialité entre le salarié et son employeur.

Lire la suite : Prélèvement à la source, source de beaucoup d’ennuis !

Sauvons le bureau de Poste de Blanzat

Compte rendu de la réunion publique du Comité de défense de la Poste de Blanzat

À peu près 70 participant-e-s y étaient présent-e-s dont 2 élu-e-s de la CGT FAPT 63.

Après intervention de la secrétaire de la Préfecture, la Poste s’engage (à l’oral) de revoir le Maire de Blanzat en septembre pour faire un bilan. Les habitant-e-s ne sont pas dupes et comprennent bien que c’est de l’intox et qu’ils ne reviendront pas en arrière d’eux même.

Dans le débat, les interventions reviennent sur le fait qu’ils sont bien conscients que c’est un combat dans la durée. Le collectif a fait voter l’assemblée sur 2 votes.

  • Revenir à la situation d’origine avec 28 heures d’ouverture,
  • Garder les ouvertures actuelles avec l’ouverture du samedi en plus ; les 4 a 5 voix

La CGT FAPT 63 a confirmé son soutien au combat du collectif et appuie sur le besoin d’avoir un combat commun avec le personnel de la Poste, par la mobilisation des salarié-e-s et des militant-e-s CGT.

L’assemblée générale a validé une décision et en a abordé d’autres qui seront mises en place au fur et a mesure, l’idée étant d’organiser des initiatives jusqu’au mois de septembre.

  • Le samedi 18 juin 2016 ; appel a toute la population à se rassembler devant la Poste de Blanzat à 10h30, avant de partir sur une action symbolique et forte.
  • Discussion sur un barrage filtrant sur la rocade de Blanzat avec distribution d’un tract expliquant la situation. À valider lors de la prochaine réunion.

Le 13 juin 2015, convergeons vers Guéret pour la défense de nos services publics !

L’UD CGT du Puy de Dôme est signataire de « l’appel de Guéret ».

Cet appel vise à « …organiser la reconquête des politiques publiques, des services publics et de la Sécurité sociale, à renforcer la résistance sociale dans les différents territoires et à la faire converger. ».

Il s’agit d’une construction convergente dans laquelle des organisations syndicales, associatives, politiques sont engagées.

Une manifestation de portée nationale se déroulera le samedi 13 juin à Guéret à partir de 15 heures, prélude au lancement d’assises nationales pour la rédaction d’un manifeste national des services publics du XXe siècle.

Lire la suite : Le 13 juin 2015, convergeons vers Guéret pour la défense de nos services publics !