Note aux organisations sur la mobilisation du 17 novembre 2018

Note Confédérale Cgt, 30 octobre 2018

La mobilisation du 17 novembre interpelle dans nos rangs, même si déjà de nombreux militants font savoir que c’est une manifestation d’extrême-droite. Il est tentant de se dire que l’on pourrait profiter de ce qui semble une mobilisation massive pour y faire entendre les revendications de la CGT. Ce n’est pas le cas, et pour plusieurs raisons.

Peu importe d’où elle est partie, la mobilisation du 17 novembre appelant à bloquer les routes sur le prix de l’essence est aujourd’hui clairement une mobilisation d’extrême-droite. La vidéo la plus regardée est celle d’un délégué de Debout la France, animateur d’une page politique intitulée « Patriosphère ». La mobilisation est d’ailleurs soutenue par les dirigeants du Rassemblement National, de Debout la France, au moins un député LR en Bretagne…

La CGT s’est exprimée clairement contre la présence dans nos cortèges d’organisations d’extrême-droite, même quand elles prétendent défendre le service public et les salariés (http://www.cgt.fr/Ni-nulle-part-ailleurs.html). Réciproquement, la présence de la CGT dans des initiatives d’extrême-droite est contraire à notre démarche syndicale, et ne ferait que légitimer ces idées d’extrême-droite. Enfin sur le thème : nos revendications ne seraient pas entendues, d’autant plus que la cohérence de notre démarche serait mise à mal. Nos propositions sont issues d’un travail collectif, débattues et validées démocratiquement, et se placent dans le cadre de l’opposition des intérêts du capitalisme et ceux des travailleur.euses, mais aussi de la lutte contre les idées d’extrême-droite et des diverses oppressions.

Lire la suite : Note aux organisations sur la mobilisation du 17 novembre 2018

Annonces Blanquer : Priorité à l’Austérité !

Télécharger le communiqué

Communiqué Cgt FERC, Cgt Éduc’Action, Montreuil le 17 septembre 2018

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce matin dans la presse la suppression de 1.800 postes dans son ministère sur le budget 2019. Il s’est lancé dans une campagne de communication visant à expliquer que ces suppressions de postes ne se feront ni au détriment des personnels, ni au détriment du service… Pour la CGT, on ne développera pas le service public d’éducation en supprimant 1.800 postes !

1.800 postes, cela représente 40 % des suppressions annoncées par le gouvernement : on est loin de la priorité donnée à l’éducation, c’est bien plutôt la priorité donnée à l’austérité. Les établissements du Second degré font face à une hausse démographique : ils assumeront pourtant la totalité des suppressions de postes d’enseignant·es, ce qui détériorera les conditions d’étude des jeunes.

Lire la suite : Annonces Blanquer : Priorité à l’Austérité !

Le syndicat Thiers Dore et Montagne est créé !

Nous étions une dizaine, vendredi 14 septembre 2018, pour l’AG de création du Syndicat CGT TDM. Merci à tou.te.s pour cette participation studieuse, et conviviale !

Un moment fort, puisque fruit d’un processus de plusieurs années de « maturation » : syndicalisations, coopérations, luttes, échanges, élections pro*, pratique du dialogue social ; synergies avec la CSD, le Syfatar, l’UD, l’UL, les CGTistes d’Ambert, etc…

Ont été désigné.e.s :

  • Secrétaire général : Pierre Gayvallet
  • Secrétaire générale adjointe : Jacqueline Collay
  • Secrétaire à la Politique Financière (trésorière) : Sandrine Montcru
  • Secrétaire à la Politique Financière adjointe : Laurence Deniau

Lire la suite : Le syndicat Thiers Dore et Montagne est créé !

Déclaration des Cheminots CGT de Clermont

Réunion DP, 13 septembre 2018

Nous ne pouvons commencer cette déclaration sans évoquer la situation Internationale où, près de chez nous, le nationalisme galope. En Hongrie où la démocratie s’efface, en Italie, en Allemagne, en Grèce et maintenant en Norvège le populisme et la xénophobie gagnent du terrain. Les gouvernements européens toujours plus libéraux donnent toujours plus aux riches alors que la théorie du ruissellement est depuis longtemps totalement décrédibilisée. La France n’est pas épargnée et, déjà, le président Macron ne fait plus illusion. Il est temps de prendre une autre voie où le citoyen aura toute sa place, l’économie au service de l’homme et pas l’inverse.

Ces différents gouvernements, toujours plus libéraux, depuis presque 40 ans s’attaquent aux services publics et au modèle social pour transférer des milliards de la poche des salariés, des retraités, des assurés sociaux vers les plus riches.

Notre SNCF n’a pas été épargnée avec 3 réformes successives qui n’ont fait que la désorganiser et la priver des moyens humains et financiers dont elle disposait.

Lire la suite : Déclaration des Cheminots CGT de Clermont

Canicule et droit de retrait

Communiqué CGT Chu de Clermont-fd, 9 août 2018

Travailler sous de fortes températures peut présenter des risques pour la santé des salariés. Voici les règles du droit du travail prévues par la loi et la réglementation sur ce point.

Déshydratation, malaises, maux de tête, coups de chaleur… travailler sous d’importantes températures peut avoir des conséquences sur la santé des salariés. Pour les prévenir, le Code du travail prévoit certaines obligations pour l’employeur.

Mails il s’agit ici de mesures minimales. En pratique, il en est surtout appelé au bon sens de l’employeur qui doit naturellement prémunir ses salariés contre tout danger menaçant leur vie ou leur santé. A défaut, les salariés peuvent toujours exercer leur droit de retrait.

Lire les tracts: Canicule et droit de retrait

Recommandations canicule et lieux de travail

L’énergie n’est pas une marchandise ! La grande distribution ne doit pas vendre de l’électricité !

Communiqué FNME CGT, 25 juillet 2018

Les semaines passent et le flot de nouveaux fournisseurs d’électricité et de gaz ne tarit pas. A croire que ce marché doit être juteux tant la concurrence fait rage. Après Cdiscount, filiale du groupe Casino, une autre grande enseigne de distribution vient d’annoncer cette semaine une offre soi-disant « alléchante » permettant de substantielles économies en cash back, générant des bons de réduction.

Voilà une véritable économie circulaire en perspective pour cette enseigne qui oblige l’usager à consommer chez elle !

Lire la suite : L’énergie n’est pas une marchandise ! La grande distribution ne doit pas vendre de l’électricité !

La situation dans la santé ne peut plus durer : Interpellation de l'État

Clermont-Fd le 8 juillet 2018 - Crises dans la Santé, Lettre ouverte de Jacques Cocheux - Cgt Santé et Action Sociale du Puy de Dôme.

Mr le Préfet du Puy de dôme, Madame, Messieurs les Sous-Préfet-e-s,

Je me permets de vous interpeller un dimanche matin par SMS sur la grave situation économique des EHPAD ayant des impacts sur les résidents et salariés.

Jeudi j'ai interpellé officiellement Mme LECENNE directrice de l'autonomie auprès de Mr GRALL, DG de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes pour qu'une réunion en urgence (cette semaine) ait lieu à Clermont-Ferrand sur la situation financière des EHPAD en grandes difficultés....

Comment peut-on se satisfaire qu'un EHPAD ne soit pas relié à un groupe électrogène car pas d'argent pour le brancher au réseau électrique du bâtiment ?

Lire la suite : La situation dans la santé ne peut plus durer : Interpellation de l'État