Déclaration de la CGT : Le Front national n’accèdera pas à la Présidence de la République

Montreuil, dimanche 7 mai 2017

Le Front national n’accédera pas à la Présidence de la République, c’est une victoire pour la démocratie. La CGT a œuvré à faire barrage à l’extrême droite, c’est le sens de notre engagement historique. 

Malgré tout, le score réalisé par le FN est à la hauteur de la désespérance sociale, elle-même la conséquence des renoncements successifs des différents gouvernements à œuvrer véritablement pour la justice sociale. Combattre le Front national, c’est avant tout rompre avec les politiques libérales. C’est dans cette optique que la CGT œuvrera, par la mobilisation sociale, pour imposer d’autres choix, agir pour le progrès social et un monde de paix.

La Direction nationale de la CGT s’exprimera de manière plus approfondie, apportera son analyse politique sur ce scrutin et ses conséquences, à la suite de sa réunion du mercredi 10 mai 2017. 

Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie.

Déclaration de la Commission Exécutive Confédérale, mardi 25 avril 2017

Les résultats du premier tour des élections présidentielles françaises confirment les risques pour la démocratie, les droits des salariés et des citoyens.

Ils sont les résultats des politiques libérales, des lois régressives, des remises en cause des droits, comme des renoncements des gouvernements successifs à œuvrer véritablement pour la justice sociale et la réponse aux besoins sociaux et environnementaux. Pour autant, depuis des mois, de nombreux salariés et citoyens contestent ces choix, s’opposent aux mauvais coups, tels la loi travail et la loi Macron et se mobilisent avec leurs organisations syndicales, notamment la CGT.

Pour la deuxième fois dans le pays, sous la Vème République, une candidature d’extrême droite, représentée par le front national, sera présente au second tour des élections présidentielles. C’est un danger pour la démocratie, la cohésion sociale et le monde du travail. Les gouvernements, qui depuis 2002 se sont succédés sans jamais répondre aux aspirations légitimes à plus de justice sociale, sans ouvrir de perspectives d’avenir meilleur, en portent une lourde responsabilité !

Lire la suite : Faire barrage à l’extrême droite et lutter pour le progrès social et la démocratie.

Important taux de renoncement aux soins

Montreuil mardi 25 avril 2017

26,5 % des assurés sociaux ont renoncé à se faire soigner en 2016 par manque d’argent

Plus d’un quart des personnes se rendant dans les caisses d’assurance maladie renonceraient aux soins par manque d’argent.

26,5 % des assurés sociaux ont renoncé à se faire soigner en 2016, selon l’Observatoire des non-recours aux droits et services, Odenore.

La Caisse nationale d’assurance-maladie a chargé l’Observatoire de sonder 29.000 patients se présentant dans les CPAM.

Lire la suite : Important taux de renoncement aux soins

Lean management : un syndicat obtient gain de cause contre la méthode

Montreuil, mardi 25 avril 2017

La Cour supérieure du Québec vient de donner raison à un syndicat qui contestait la méthode de gestion Lean dans le milieu des soins hospitaliers. La méthode d’organisation et de gestion originaire du Japon, de chez Toyota notamment, fait la chasse au gaspillage de temps notamment, et vise une amélioration constante des processus de travail par les salariés eux-mêmes.

Le syndicat du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) du Nord de l’île de Montréal, avait invoqué la détresse psychologique provoquée chez les employés les plaçant en contradiction avec leur code de déontologie. Le syndicat avait déjà obtenu gain de cause en 2016 mais la décision avait été portée en appel. Cette décision est une première au Québec, et selon le syndicat, pourrait avoir un effet d’entraînement et générer d’autres contestations judiciaires.

Lire la suite : Lean management : un syndicat obtient gain de cause contre la méthode

Le combat pour le progrès social est incompatible avec la violence à l’encontre des forces de l’ordre

Communiqué de la CGT, Montreuil le mardi 2 mai 2017

C’est avec la plus grande fermeté que la CGT condamne les actes de violences et de vandalisme qui ont eu lieu hier, en marge de la manifestation parisienne, tout comme les atteintes à l’intégrité physique de plusieurs policiers.

La lutte pour le progrès social et les valeurs d’humanisme que portent notre Organisation Syndicale sont incompatibles avec de tels agissements. Celles et ceux qui s’y livrent n’ont rien à voir avec notre action syndicale ; leurs actes incarnent la négation de nos valeurs.

Chiffres du chômage : Les chômeurs, laissés-pour-compte des politiques d’austérité qui font le lit du FN

Montreuil, mercredi 26 avril 2017

Le chômage repart à la hausse en catégorie A : + 1,2% (sur 3 mois) en mars. Le niveau atteint en fin de quinquennat est très élevé : 3 508 100, contre 2 922 100 à l’arrivée de Hollande, soit 20% d’augmentation. 

Dans tous les cas, l’extension de la précarité est toujours là. C’est ainsi que le chiffre de la catégorie B (personnes en activité réduite de 78 heures maximum) baisse inhabituellement de 1,3 % et la catégorie C (personnes ayant exercé une activité réduite de plus de 78 heures) continue d’augmenter de +0,6 %. 

Le total B et C reste à un niveau record : 1 995 700 contre 1 425 000 en mai 2012. 
Même le chômage des moins de 25 ans augmente (+ 0.8%) et, cela, d’autant plus qu’on note une forte présence des jeunes dans ces catégories où la précarité explose.

Lire la suite : Chiffres du chômage : Les chômeurs, laissés-pour-compte des politiques d’austérité qui font le lit...

Priorité à la santé et la sécurité de chacun

Communiqué de la Confédération Européenne des Syndicats, Bruxelles, le 27 avril 2017

La santé et la sécurité au travail sont importantes pour tout le monde – pour les travailleurs, pour leurs familles et les êtres qui leur sont chers et pour les employeurs.

Avec plus de 168.000 morts causées chaque année par des accidents et des maladies liés au travail et plus de 3 millions d’accidents du travail signalés (c.-à-d. ceux qui donnent lieu à une absence au travail d’au moins quatre jours), la santé et la sécurité au travail représentent une question très sérieuse pour tous.

Lire la suite : Priorité à la santé et la sécurité de chacun