17 novembre : Entre exaspération et instrumentalisation

Communiqué Confédéral Cgt, Montreuil, le 29 octobre 2018

Depuis quelques jours, les réseaux sociaux comme les grands médias se font l’écho d’un appel à « bloquer » le pays pour condamner la hausse du prix des carburants.

Si la colère peut s’entendre car le prix des produits pétroliers devient exorbitant et intenable, il est nécessaire de regarder de près les contours de cette initiative.

Il faut examiner, aussi, avec attention les enjeux réels liés au pouvoir d’achat des Français, en lien avec les dispositifs et autres prélèvements assurant notre modèle social et la solidarité nationale.
L’appel lancé un samedi, sans réelle ambition de bloquer l’économie, s’appuie sur une colère légitime mais dont les ressorts sont obscurs et les solutions préconisées pour sortir de cet engrenage sur le long terme demeurent floues, voire dangereuses pour le monde du travail.

Plusieurs partis d’extrême droite semblent être à la manœuvre. Ils se font le relais d’une action qui, au final, encouragera à mettre taxes, impôts et peut-être demain cotisations sociales dans une même logique, alors que chaque dispositif joue un rôle différent et déterminant dans le cadre de notre modèle social et républicain. 

Nous sommes clairement dans une instrumentalisation de l’exaspération !

Lire la suite : 17 novembre : Entre exaspération et instrumentalisation

Agir pour l’augmentation des salaires. Quelle Stratégie Cgt ?

Télécharger le 4 pages Campagne Salaire -  Consulter l'article complet sur la stratégie Cgt

Le constat : une individualisation des salaires qui affaiblit le rôle et la place des accords collectifs

La CGT n’est pas encore en possession du bilan des négociations collectives de 2017 établi par la Direction Générale du Travail ; mais le premier paragraphe de celui de 2016 était déjà éloquent : « avec plus de mille accords, l’année 2016 enregistre une baisse du nombre d’accords et avenants conclus aux niveaux interprofessionnel et de branche (-8%). L’activité conventionnelle au niveau de l’entreprise est, elle, à la hausse de 11% en raison principalement de la hausse du nombre d’accords d’épargne salariale résultant de la mise en œuvre des dispositions de la loi du 6 août 2015. »

Les retours des fédérations CGT, pour 2017 et début 2018, confirment une amplification de cette tendance.

Lire la suite : Agir pour l’augmentation des salaires. Quelle Stratégie Cgt ?

Rapprochement entre La Poste, la Caisse des dépôts et la Caisse Nationale de Prévoyance

Communiqué Interfédéral CGT FAPT, Banques et Assurances, Finances, Montreuil le 19 septembre 2018.

La commission spéciale du parlement a adopté en première lecture le projet de loi PACTE. Un article prévoit la modification de la structure de contrôle du groupe La POSTE et de la CNP, par transfert de capital entre la CDC et l’État. Le débat en séance publique devrait démarrer le 25 septembre prochain. La CGT intervient dans ce débat.

Un pôle financier public ? Chiche !

Lire la suite : Rapprochement entre La Poste, la Caisse des dépôts et la Caisse Nationale de Prévoyance

Rapport « santé au travail : vers un système simplifié pour une prévention renforcée ». Le travail est malade : il faut le transformer !

Communiqué Confédéral CGT, Montreuil, le 28 août 2018, suite à la publication du rapport Lecocq

On ne pourra transformer le travail qu’en instaurant une réelle démocratie au travail, pour que chaque travailleur ait les moyens d’agir pour faire ce qu’il estime être un travail de qualité, utile à la société. C’est bien celles et ceux qui travaillent qui sont les plus grands experts de leur travail.

La CGT affirme les liens entre les enjeux du travail, de santé et l’organisation des solidarités tout au long de la vie. Elle revendique historiquement la pertinence d’une intégration de l’ensemble des institutions et des acteurs œuvrant à cette politique.

Lire la suite : Rapport « santé au travail : vers un système simplifié pour une prévention renforcée ». Le travail...

Lettre de Philippe Martinez au Premier Ministre

Montreuil, le 12 septembre 2018

Monsieur le Premier Ministre,

Vous avez bien voulu nous transmettre par courrier le programme de travail du gouvernement pour les mois à venir, qualifié de rénovation du modèle social. Cette appellation pourrait laisser à penser que ce programme aurait été co-élaboré à l’issue des réunions bilatérales que vous avez organisées début septembre. Nous savons bien que cela ne correspond en rien à la réalité.

Les propos du président de la République en juillet dernier laissaient espérer une volonté d’écoute plus grande et une meilleure prise en compte des propositions et suggestions des organisations syndicales. Il avait affiché sa volonté de laisser plus de place à la négociation collective entre syndicats de salariés et d’employeurs, reconnaissant pour une part, des erreurs sur l’année écoulée.

Lire la suite : Lettre de Philippe Martinez au Premier Ministre

Privé-e-s d’emploi : 50% des offres de Pôle emploi sont toujours illégales

Montreuil, lundi 3 septembre 2018

Le comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires CGT vient de publier les résultats de l’étude menée sur les offres d’emploi disponibles sur le site pole-emploi.fr. En 2017, il avait déjà révélé que 50 % de ces dernières étaient illégales.

Les chiffres sont indéniables : en 2018, 50% des offres d’emploi disponibles sur le site pole-emploi.fr sont toujours illégales, illustrant l’absence de mesures pour enrayer ce problème. Pôle emploi, qui préfère stigmatiser les privés d’emploi via le renforcement des sanctions en cas de refus d’offres d’emploi « raisonnables », diffuse des offres non-réelles, illégales et non conformes au droit de travail.

Lire la suite : Privé-e-s d’emploi : 50% des offres de Pôle emploi sont toujours illégales

Les militants de Shenzhen déterminés à se syndiquer malgré leur licenciement

Communiqué Confédéral, Montreuil le 21 août 2018

Un petit groupe de travailleur·euse·s de l’usine JASICS1 à Shenzen2 a organisé une manifestation devant les portes de Jasic Technology à Shenzhen le 24 juillet, réclamant leur réintégration après avoir été licenciés et battus par des nervis pour avoir essayé de créer un syndicat. Leur mot d’ordre étaient "Nous voulons être réintégrés ! Nous voulons nous syndiquer ".

Cette lutte a commencé il y a plusieurs mois.

Lire la suite : Les militants de Shenzhen déterminés à se syndiquer malgré leur licenciement