52e Congrès : au coeur du travail pour bâtir l'avenir 👊

site de la CGT

52e Congrès : au coeur du travail pour bâtir l'avenir
 
 
Le 52e Congrès confédéral de la CGT se déroulera du 13 au 17 mai 2019 à Dijon. Son slogan, « Au cœur du travail pour bâtir l'avenir », reflète l'importance que revêt le travail pour la CGT et la société en général.
C'est un instant important pour notre démocratie interne que nous souhaitons partager avec le plus grand nombre.
Tout au long de cette semaine de congrès, vous retrouverez des rendez-vous quotidiens sur le site de la CGT.
Ainsi, nous suivrons le parcours de deux congressistes durant la semaine, nous vous dévoilerons les coulisses du congrès et vous pourrez suivre l'intégralité des débats en direct.
 

DOSSIER- Projet de loi énergie-climat

Communiqué de presse CGT, 20 février 2019

Le projet de loi énergie-climat est soumis par le gouvernement aux avis obligatoires du CESE et du CNTE les 20 et 21 février dans des délais trop courts, peu respectueux des délibérations de ces instances collégiales.

En amont des consultations à venir sur les projets de révision de la PPE et de la SNBC, ce projet de loi modifie des objectifs de la loi de 2015 sur la transition énergétique. Il appelle les demandes et positions suivantes de la CGT :

Lire la suite : DOSSIER- Projet de loi énergie-climat

Véritable débat : Le 19 mars, toutes et tous en lutte pour des réponses concrètes

Expression Confédérale Cgt - Télécharger le tract

Depuis plusieurs semaines, les questions de pouvoir d'achat (et donc des salaires), de justice fiscale, d'accès aux services publics sont clairement posées sous différentes formes d'expressions.

Le gouvernement reste enfermé dans ce qu'il pense être un « véritable débat ». Ce dernier n’est en fait qu’une nouvelle déclinaison de la fameuse nécessité de faire et refaire de « la pédagogie » pour que les Françaises et les Français comprennent le bien-fondé de la politique menée...

Lire la suite : Véritable débat : Le 19 mars, toutes et tous en lutte pour des réponses concrètes

La CGT condamne les actes antisémites comme toutes les formes de racisme

Communiqué Confédéral CGT, Montreuil le 18 février 2019

La CGT condamne avec force et indignation, les actes antisémites qui se multiplient en France comme ce fut le cas encore samedi dernier.

La CGT combat au quotidien, dans les services et les entreprises, le racisme et la xénophobie mais également le sexisme et l’homophobie. Ces actes s’opposent aux valeurs de la république que sont l’égalité et la fraternité. Sur fond de crise sociale profonde, il devient trop facile pour une minorité d’individus d’essayer de renvoyer sur d’autres à cause de leurs origines, de leurs religions ou tout simplement de leurs différences, l’origine de leurs problèmes. C’est dangereux et intolérable.

La CGT continuera à œuvrer avec toutes les forces sociales et tous les progressistes pour s’opposer à ces idées toxiques et proposer des alternatives pour une société plus juste et plus tolérante.

Une délégation de la CGT conduite par son secrétaire général, Philippe MARTINEZ, participera au rassemblement ce mardi 19 février, Place de la République à Paris. La CGT appelle tous ses militants et militantes à se joindre aux initiatives qui auront lieu partout dans le pays.

Pendant le grand débat, les réformes continuent

Communiqué de presse du Comité Régional CGT Auvergne Rhône Alpes, 14 février 2019

Le projet de Loi santé est présenté ce mardi 12 février au conseil des ministres.

Les deux mesures phare seraient la suppression de numerus clausus et la redéfinition des hôpitaux de proximité, mesures censées répondre aux difficultés d’accès que nous constatons tous et dont la presse se fait l’écho.

Un effet de communication qui dissimule son réel contenu.

Celles et ceux qui se sont réellement penchés sur le texte savent très bien qu’il en est tout autrement. Nous sommes réellement confrontés à une réforme de fond qui est à mettre en lien avec la Plan Régional de santé 2018-2028 voté en avril 2018 dans toutes les régions de France.

Lire la suite : Pendant le grand débat, les réformes continuent

Loi liberticide : atteinte grave et dangereuse à la liberté fondamentale de manifester.

Communiqué Confédéral, Montreuil le 6 février 2019

Alors que le 5 février a été une journée de manifestations et de grèves sur tout le territoire à l’appel de la CGT, l’Assemblée nationale a adopté une loi, liberticide, portant ainsi une attaque sans précédent à la liberté fondamentale de manifester.

Alors que partout en France un mouvement social aux revendications légitimes continue de prendre de l’ampleur, le gouvernement n’y répond que par la violence, la surdité et les atteintes aux libertés fondamentales.

Lire la suite : Loi liberticide : atteinte grave et dangereuse à la liberté fondamentale de manifester.