Les Sorbiers : Prendre soin = Notre quotidien. Les actionnaires n'en on rien à faire !

Tract USD CGT 63 Santé et Action Sociale, Clinique les Sorbiers, Issoire, 13 mars 2018

Les salariés de la Clinique des Sorbiers d’Issoire manifestent leur refus de travailler pour le profit des actionnaires et font savoir leur volonté de travailler pour la qualité des soins et la prise en charge des patients.
Après un premier débrayage le 9 février puis le 1er Mars, demandant la mise en place de négociations avec la direction quant aux acquis sociaux et salariaux remis en cause après leur rachat par un grand groupe (Clinéa Orpéa) les salariés ont réitéré leur mouvement ce Mardi 13 mars 2018 dans les mêmes conditions.

Les revendications et demandes d’entretien sont restées sans réponse à ce jour.

Lire la suite : Les Sorbiers : Prendre soin = Notre quotidien. Les actionnaires n'en on rien à faire !

À Issoire, le personnel de la clinique Les Sorbiers tire la sonnette d’alarme

Depuis près de 2 mois, les salarié-e-s de la Clinique Les Sorbiers à Issoire sont toujours en grève pour leurs conditions de travail et leurs salaires. Retrouvez leur tract et la pétition de soutien.

Article de La Montagne, publié le 03/04/2018

La clinique Les Sorbiers compte 51 équivalent temps plein en CDI : infirmiers, aide-soignant, ASH, cuisinier, personnel administratif…

« Un dialogue constructif ». Voilà ce qu’attendent les salariés de la clinique Les Sorbiers, à Issoire, qui ont observé plusieurs débrayages ces dernières semaines.

Les mines sont fatiguées. Mais la volonté reste forte. « Nous souhaitons simplement un dialogue constructif avec la direction et des conditions de travail décentes. » Aujourd'hui, les salariés de la clinique Les Sorbiers, à Issoire, estiment n'avoir ni l'un ni l'autre.

Perte de primes

Lire la suite : À Issoire, le personnel de la clinique Les Sorbiers tire la sonnette d’alarme

Le mois revendicatif : du 3 avril au 3 mai 2018

Fédération Cgt de la Santé et de l’Action Sociale, 30 mars 2018

  • La nécessité de rester visible et de maintenir la pression engage à une stratégie revendicative plus structurée de la part de la Fédération Santé et Action Sociale.
  • La nécessité de travailler sur les liens entre les luttes (de notre secteur d’activité et les autres) et la convergence tant attendue engage la Fédération Santé et Action Sociale à se joindre aux journées d’actions déjà posées dans l’agenda revendicatif.

C’est ce constat qui a conduit la Fédération Santé et Action Sociale à proposer un mois revendicatif du 3 Avril au 3 Mai 2018, ponctué par une journée d’action et de mobilisation hebdomadaire calée sur les dates prévues par les cheminots.

Lire la suite : Le mois revendicatif : du 3 avril au 3 mai 2018

Trois mois de lutte pour gagner !

Communiqué Fédération Mines Énergies CGT, 29 mars 2018

Le 28 mars, la FNME-CGT a réuni les secrétaires généraux des syndicats afin de décider de sa stratégie politique et revendicative pour les trois prochains mois.

A partir du 3 avril, La FNME-CGT et ses syndicats vont rassembler les salariés pour construire la mobilisation et travailler à la convergence des luttes.

La FNME-CGT et ses syndicats participeront à la mobilisation interprofessionnelle prévue le 19 avril prochain avec l’objectif d’inscrire la mobilisation dans la durée et ce, jusqu’au 28 juin ou à l’obtention de nos revendications.

Lire la suite : Trois mois de lutte pour gagner !

Les salarié-e-s de Carrefour Thiers étaient en grève samedi 31 mars 2018

Retour sur l'action menée à Thiers, Communiqué Syndicat Cgt du Commerce 63

Plus d’une cinquantaine de salariés se sont rassemblés dans la galerie marchande à l’appel de la CGT pour défendre leurs emplois qui sont menacés au travers du plan Bompard et réclamer une meilleure répartition des richesses crées par leur travail.

La CGT revendique un salaire de départ de grille de 1800 € permettant aux salariés de pouvoir vivre convenablement chaque mois et non des primes aléatoires qui ne rentrent pas dans le calcul de la retraite.

Lire la suite : Les salarié-e-s de Carrefour Thiers étaient en grève samedi 31 mars 2018

Le CHU de Clermont-Ferrand est au bord de l’asphyxie

Le 3 avril, défendons toutes et tous la Fonction Publique Hospitalière  

Communiqué CGT CHU Clermont Fd, 31 mars 2018

Télécharger le tract

Plusieurs articles de presse de témoignages d’agents et de médecins dénoncent le manque de moyens humains et une prise en charge inhumaine des patients.

Cette situation est celle que nous vivons tous dans nos services,

Que ce soit aux Urgences, en CCV, en ORL/OPHTALMO, en Orthopédie, les Labos, la Sécurité, Hôpital L.MICHEL, Pédiatrie, Digestif, Maternité… au Nouvel Hôpital Estaing, les conditions de travail se dégradent, l’épuisement des personnels gagne tous les services du CHU. Cela se traduit par une prise en charge dans de mauvaises conditions voir déontologiquement inacceptables pour les agents, les patients et leurs familles.

CELA NE PEUT PLUS DURER !!!

Lire la suite : Le CHU de Clermont-Ferrand est au bord de l’asphyxie

32H (4 jours) et 6ème Équipe

Communiqué Verriers Puy Guillaume, issu des travaux de la fédération Verre et Céramique

La commission « 32H et 6ème Équipe », au niveau de la fédération « Verre Creux et Céramique », avait demandé à cette dernière un courrier (en date du 14 Décembre) pour ouvrir une négociation auprès de la chambre patronale.

Nos dirigeants ont opposé une fin de non recevoir (en date du 05 Janvier) en arguant le fait que les accords « Temps de Travail » pouvaient se négocier dans chaque entreprise, une mise en place des lois « MACRON ».

Pour ceux dans nos usines qui pensaient que les ordonnances « MACRON » n’auraient aucune incidence, en voici la preuve.

Lire la suite : 32H (4 jours) et 6ème Équipe