Appel intersyndical à la grève à la Mairie de Clermont-Fd

L’État depuis 2015 impose aux employeurs publics, la remise en question du fonctionnement des primes ; primes qui représentent une part importante des revenus mensuels d'un fonctionnaire.

Nos 4 organisations syndicales CGT, FO, FSU, UNSA travaillent depuis près d'un an sur le sujet.

Lire la suite : Appel intersyndical à la grève à la Mairie de Clermont-Fd

Danger sur la formation d'adultes : La Cgt AFPA mobilise les agents

Lire le tract - Lire le dossier de presse - Lire la lettre aux agents

Communiqué de presse Syndicat National CGT AFPA, Montreuil le 24 septembre 2018

La situation de l’Agence nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes, déjà meurtrie par la disparition de 3000 emplois en dix ans, pourrait s’aggraver considérablement avec la menace de fermetures de centres, de formations et donc de suppressions d’emplois importantes.

Alors que le Premier ministre vante les mérites de la formation et de l’accompagnement, le Gouvernement œuvre « en même temps » à la réduction de la capacité d’intervention de l’AFPA en préparant, via le Conseil d’Administration de l’AFPA, un plan d’entreprise découlant des orientations stratégiques adoptées en avril dernier.

Lire la suite : Danger sur la formation d'adultes : La Cgt AFPA mobilise les agents

Samedi 29 septembre : Grande Marche des petits collèges du Livradois

Communiqué du collectif de défense des collèges du Réseau Rural d'Éducation du Livradois, 21 septembre 2018

Nos petits collèges ruraux doivent être confortés !

Pour l'avenir de nos enfants et de notre territoire !

Pour un enseignement de qualité et de proximité !

Par souci d’économie financière, le  Conseil  Départemental du Puy-de-Dôme a annoncé en début d’année 2018 sa volonté de fermer les collèges ruraux. Dans un premier temps ceux de moins de 100 élèves qui sont au nombre de 8 sur le département. Les représentants départementaux du Ministère de l’Education Nationale lui ont emboîté le pas !

Pour le Livradois-Forez, sont concernés les collèges du RRE : OllierguesCunlhatSaint Amant-Roche-Savine et Saint Dier d’Auvergne. Une chose est sûre : fermer nos petits collèges, c’est condamner un peu plus nos territoires à la désertification. En effet, comment attirer de nouvelles populations sans avoir les services publics de proximité répondant aux besoins des familles ?

Lire la suite : Samedi 29 septembre : Grande Marche des petits collèges du Livradois

Les militant-e-s Cgt Cheminot-e-s se mobilisent contre la criminalisation syndicale

Les Cheminots CGT de la région Auvergne-Rhône-Alpes se sont mobilisé-e-s mardi 18 septembre à Lyon et se remobiliseront ce vendredi 21 septembre, toujours à Lyon.

Comme cela s'était produit après les luttes des Cheminot-e-s du printemps 2014, la direction criminalise les militant-e-s syndicaux de la CGT.

Alors que débutent les négociations nationales des conventions collectives du ferroviaire, les militant-e-s Cheminot-e-s CGT ne lâchent rien ni personne et doivent une nouvelle fois se battre contre la criminalisation syndicale au sein de leur entreprise.

Communiqué Cgt Cheminots de Clermont-Fd, 14 septembre 2018

Un conflit exemplaire pour la défense des cheminots et de la SNCF : La direction ne digère pas et attaque les militants.

Alors que les hauts dirigeants SNCF restent complètement discrédités suite à leur soutien à la casse de la SNCF pendant des mois, ces derniers espèrent retrouver un peu d’autorité en traînant des militants syndicaux en conseil de discipline.

Lire la suite : Les militant-e-s Cgt Cheminot-e-s se mobilisent contre la criminalisation syndicale

Pétition pour le maintien des guichets SNCF : Service Public en danger !

 

Pétition des Cheminots de Clermont-Fd

La SNCF a le projet de fermer un guichet de la gare d’Issoire et de réduire drastiquement les horaires d’ouverture.

Après la fermeture du guichet de Brassac les Mines, celle, partielle, des gares de Vic le Comte et Le Cendre, la suppression des contrôleurs à bord des trains, c’est au tour de la gare d’Issoire d’être dans la ligne de  mire de la SNCF (un seul guichet au lieu de deux actuellement avec des horaires d’ouverture en journée et une fermeture en milieu de journée).

Usagers du train, agents, habitants d’Issoire et des environs, nous utilisons régulièrement le guichet, en connaissons l’utilité tant pour l’information que pour la vente de billets et refusons catégoriquement de voir ce service quitter progressivement notre gare.

Nous demandons à la SNCF d’abandonner son projet et de maintenir les deux guichets ouverts en gare d’Issoire avec des horaires suffisants à la tenue d’un vrai service public (du premier au dernier train).

Signez la pétition

Pétition pour le maintien des guichets SNCF : Service Public en danger !

 

Pétition des Cheminots de Clermont-Fd

La SNCF a le projet de fermer un guichet de la gare d’Issoire et de réduire drastiquement les horaires d’ouverture.

Après la fermeture du guichet de Brassac les Mines, celle, partielle, des gares de Vic le Comte et Le Cendre, la suppression des contrôleurs à bord des trains, c’est au tour de la gare d’Issoire d’être dans la ligne de  mire de la SNCF (un seul guichet au lieu de deux actuellement avec des horaires d’ouverture en journée et une fermeture en milieu de journée).

Usagers du train, agents, habitants d’Issoire et des environs, nous utilisons régulièrement le guichet, en connaissons l’utilité tant pour l’information que pour la vente de billets et refusons catégoriquement de voir ce service quitter progressivement notre gare.

Nous demandons à la SNCF d’abandonner son projet et de maintenir les deux guichets ouverts en gare d’Issoire avec des horaires suffisants à la tenue d’un vrai service public (du premier au dernier train).

Signez la pétition

Uberisation : Mobilisation à Bordeaux des coursiers à vélo travaillant chez Deliveroo

Mercredi 25 juillet 2018

Décidément, les coursiers Deliveroo de Bordeaux doivent redoubler de vigilance pendant l’été ! L’an dernier, c’était à la même période que la direction de la plateforme de livraison de repas Deliveroo modifiait, unilatéralement, les contrats de « ses » livreurs à vélo, et leur imposait le paiement à la course.

Lire la suite : Uberisation : Mobilisation à Bordeaux des coursiers à vélo travaillant chez Deliveroo