Pétition pour le maintien des guichets SNCF : Service Public en danger !

 

Pétition des Cheminots de Clermont-Fd

La SNCF a le projet de fermer un guichet de la gare d’Issoire et de réduire drastiquement les horaires d’ouverture.

Après la fermeture du guichet de Brassac les Mines, celle, partielle, des gares de Vic le Comte et Le Cendre, la suppression des contrôleurs à bord des trains, c’est au tour de la gare d’Issoire d’être dans la ligne de  mire de la SNCF (un seul guichet au lieu de deux actuellement avec des horaires d’ouverture en journée et une fermeture en milieu de journée).

Usagers du train, agents, habitants d’Issoire et des environs, nous utilisons régulièrement le guichet, en connaissons l’utilité tant pour l’information que pour la vente de billets et refusons catégoriquement de voir ce service quitter progressivement notre gare.

Nous demandons à la SNCF d’abandonner son projet et de maintenir les deux guichets ouverts en gare d’Issoire avec des horaires suffisants à la tenue d’un vrai service public (du premier au dernier train).

Signez la pétition

Uberisation : Mobilisation à Bordeaux des coursiers à vélo travaillant chez Deliveroo

Mercredi 25 juillet 2018

Décidément, les coursiers Deliveroo de Bordeaux doivent redoubler de vigilance pendant l’été ! L’an dernier, c’était à la même période que la direction de la plateforme de livraison de repas Deliveroo modifiait, unilatéralement, les contrats de « ses » livreurs à vélo, et leur imposait le paiement à la course.

Lire la suite : Uberisation : Mobilisation à Bordeaux des coursiers à vélo travaillant chez Deliveroo

Appel pour le soutien de nos Camarades

Communiqué Syndicat Mines Énergies Isère

Dans le cadre du conflit national engagé par la FNME CGT, les camarades de GEG étaient appelé a se mobiliser comme dans toutes les entreprises de la branche le 22 Mai. Dans ce cadre, les agents se sont réunis en assemblée générale comme des milliers d’autres salariés dans le pays.

Lors de cette assemblée, les grévistes ont décidé démocratiquement de procéder à un filtrage du site sur l’accès principal de l’entreprise, sans entraver les autres agents de travailler, avant de rejoindre la manifestation sur Grenoble.

Faisant fi de toute médiation, la direction a immédiatement mandaté un huissier de justice qui aurait soit disant constater « une tentative de blocage du site ». A ce jour, aucun constat n’a été transmis à notre organisation, la Direction refuse de nous transmettre les éléments et convoque de manière arbitraire les militants CGT alors que cette initiative se déroulait en intersyndicale…

Lire la suite : Appel pour le soutien de nos Camarades

Pas de réponse aux revendications des salariés, pas de renforts !

Communiqué Fédé Cgt de l’Énergie, Montreuil le 5 juillet 2018

Des orages violents touchent depuis hier le sud-ouest et le centre de la France provoquant de nombreuses coupures de courant.

Spontanément, les salariés d’ENEDIS des départements voisins appelés en renforts ont refusé de partir pour signifier leur exaspération devant le refus des dirigeants d’entendre leurs revendications après plusieurs semaines de conflit.

La CGT soutient, appuie et revendique cette action décidée par les salariés. Ce mot d’ordre a été très vite diffusé et largement suivi d’effets, rendant l’organisation des renforts pour appuyer les équipes locales problématique pour ENEDIS.

Lire la suite : Pas de réponse aux revendications des salariés, pas de renforts !

Rumeurs de désintégration d’EDF SA… À qui profite le crime ? L’intersyndicale interpelle l’Elysée

Communiqué Interfédéral de l'énergie CGT, Fo, Cfe-Cgc, Cfdt, Paris le 3 juillet 2018

Suite à des informations parues dans la presse concernant un projet de l’Elysée et du Gouvernement visant à modifier profondément l’organisation d’EDF SA, les organisations syndicales FNME-CGT, CFE-CGC Energies, FCE-CFDT et FNME-FO réaffirment haut et fort leur attachement au caractère intégré du Groupe.

Lire la suite : Rumeurs de désintégration d’EDF SA… À qui profite le crime ? L’intersyndicale interpelle l’Elysée

Convergeons la lutte dans les entreprises de l’énergie

Retrouvez les expressions des derniers jours

Télécharger le tract d'appel à mobilisation le 28 juin

Communiqué Fédération Cgt Mines-Énergie, Montreuil le 18 juin 2018

Depuis plusieurs semaines, les travailleurs du service public du gaz et de l'électricité, avec les syndicats de la FNME CGT, sont dans la lutte. Cette lutte s'organise sous plusieurs formes avec des salariés grévistes qui occupent des sites, interpellent et envahissent des comités d'établissements ainsi que de commissions secondaires du personnel, ou encore interpellent la population et des élus de la Nation pour démontrer leur attachement à la nécessité d'un service public avec des garanties collectives et statutaires de haut niveau.

Avec plus de 150 sites de travail impactés par ce mouvement dans les entreprises GRDF, ENEDIS et SERVAL, les salariés revendiquent une hausse de leur pouvoir d'achat et un réel service public de l'énergie de proximité, avec des effectifs  conformes à leurs missions statutaires.

Lire la suite : Convergeons la lutte dans les entreprises de l’énergie

Les salarié-e-s des EHPAD dans l'action !!

Tous les salariés des EHPAD (Santé Publique et Privé : lucratif ou associatif et territoriaux) rencontrent les mêmes difficultés, conditions de travail, salaires, effectifs, déroulement de carrières, précarité…

  • Conditions de travail : manque de personnels et sous qualifications sont les deux facteurs qui dégradent la qualité des soins et augmentent le nombre d’accidents de travail et génèrent une hausse des arrêts maladie.
  • Précarité : CDD, CAE, CUI peuvent représenter jusqu’à 50% du personnel d’un EHPAD. Ce personnel est corvéable à merci : matin, soir, nuit, 10h et 12h par jour, tout est bon, rien n’est épargné ! L’espoir d’un CDI ou d’une titularisation s’éloigne toujours un peu plus. Certains agents territoriaux titulaires subissent un temps de travail non complet non choisi pour un temps travail effectif supérieur.
  • Qualification : Les « faisant fonction » concernent toutes les catégories : administratifs, ouvriers, soignants. Cette sous qualification permet aux établissements de réaliser des économies.
  • Salaires : il faut parfois attendre 10 ans de carrière pour obtenir une rémunération supérieure au SMIC.

La CGT revendique pour TOUS :

  • Une revalorisation des salaires à plus 10%,
  • la reconnaissance des qualifications,
  • l’harmonisation par le haut des régimes indemnitaires et des primes (NBI gérontologique…) et leur intégration dans le salaire de base,
  • L’augmentation des effectifs.

    Lire la suite : Les salarié-e-s des EHPAD dans l'action !!