Discrimination anti-syndicale à l'aéroport de Clermont-Fd

Communiqué de l'Union Locale de Clermont-Ferrand :

Le secrétaire général du syndicat CGT de l'aéroport de Clermont-Fd est victime de l'acharnement de sa direction.

Ainsi que le camarade l'avait exposé lors de la journée d'étude sur les libertés syndicales le 23 septembre dernier, sa direction, Vinci-airport, a notifié à Arnaud BOUCHEIX une mise à pied de 5 jours disciplinaire pour... rien !

En effet, notre camarade a eu « l'outrecuidance » d’informer un responsable de l’état d’un véhicule citerne. Sauf que ce responsable n’était pas son supérieur hiérarchique. PAF ! 5 jours sur la paille ! 

Cette attaque en règle n’est pas acceptable !!! 

Un préavis de grève intersyndical est en discussion sur la période de la mise à pied (fin octobre) afin de revendiquer des conditions de travail décentes et  la défense des libertés syndicales. 

L’union Locale vous invite à venir témoigner votre solidarité par l’envoi d’une motion de soutien à sa direction. Nous vous joignons une suggestion. Modifiable à souhait.

Celle-ci devra être adressée :

Mme Laurence ERBS

Directrice SEACFA

Aéroport Clermont-Ferrand Auvergne

1 rue Adrienne BOLLAND

63510 AULNAT

Fax : 04 73 62 71 29

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

M. Anthony MARTIN

Directeur Régional Vinci-Airports

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Mme PERAUD Laurence

RRH

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Une copie pour signaler votre soutien au syndicat CGT Aéroport CFE serait bienvenue : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

Télécharger la motion

 

 

ACC : Déroulement de la journée d'actions à Paris du 7 octobre.

Les salarié-e-s des ACC et une délégation de militant-e-s CGT de l'interpro se rendront à Paris mercredi prochain.

L'objectif est de rencontrer les élus membres du Conseil d'Administration du Syndicat de Transports d'Île de France (STIF) qui se réuniront ce jour là.

L'autre objectif, et non des moindres, sera de sensibiliser les usagers des transports en commun RATP, sur le besoin de rénovation de certains matériels et des enjeux d'emplois pour les ACC. Nous feront d'ailleurs signer massivement une pétition disponible à ce lien.

 

 

Nous partirons à 2h00 du matin ; attention horaire modifié, faites le savoir !!!

Nous rencontrerons les élu-e-s du STIF de 8h30 à 9h devant le bâtiment du syndicat. Une délégation y sera reçue.

Nous nous rendrons jusqu'à la Maison de la RATP, rue de Bercy, où nous devrions être reçus autour de 12h.

Nous sommes attendus en délégation à 14h30 au Ministère de l'Économie.

De 14h30 à 18h, nous ferons signer notre pétition et nous distribuerons nos tracts aux usagers parisiens.

Les bus repartiront autour de 19h.

La situation des ACC est actuellement toujours bloquée. Des solutions seraient sur le point d'arriver, car notre travail et la lutte de tous les salarié-e-s des ACC va porter ses fruits, n'en doutons pas !

Il nous reste cependant encore à faire connaître notre situation et les enjeux de la rénovation ferroviaire aux usagers des transports parisiens.

Si nous gagnons l'opinion publique, nous y arriverons !!!

Lire le tract

Appel à la grève à l'hôpital d'Issoire.

Le syndicat CGT de l'hôpital d'Issoire appelle à la grève l'ensemble des personnels médicaux et paramédicaux du service des urgences de cet établissement à partir du jeudi 24 septembre 2015 dés 8h00 et ce pour une durée indéterminé. Cette grève a été prolongée le 25 septembre, jusqu'à satisfaction des revendications. La détermination est très forte.

Cette grève est provoquée par des conditions de travail de plus en plus détériorée à cause de manque de personnel. Les manques sont :

  • Trois infirmiers en poste de jour (1 pour le SMUR, 1 pour les urgences et 1 infirmier pour l'accueil et orientation),
  • Deux infirmiers de nuit (1 pour le SMUR, 1 pour les urgences),
  • 1 aide-soignant de 8h à 20h,
  • 1 brancardier week-end et jours fériés,
  • Qualification de l'agent administrative en  assistante médico-administrative,
  • Déménagement des urgences dans des locaux adaptés,
  • Confirmation de la création d'un poste de médecin urgentiste supplémentaire.

Lire la suite : Appel à la grève à l'hôpital d'Issoire.

Philippe MARTINEZ à la Banque de France, le 15 septembre 2015

Le syndicat Cgt Banque De France invitent les syndicats, les sections et les Unions Locales de la Cgt du département à participer à un moment d'échanges, dès 11h00, le 15 septembre, à Vic le Comte.

En cette période de rentrée, les dossiers concernant la Fabrication des Billets sont d’une actualité brûlante. Le 1er octobre prochain, la filialisation de la Papeterie de Vic-le-Comte sera effective, le 20 octobre, le gouverneur Noyer se prononcera sur le déménagement (ou pas) de l’Imprimerie de Chamalières à Vic-le-Comte.

Ces deux dossiers touchent le secteur industriel de la Banque de France, le métier 1, et ont en commun d’être pilotés dans le mépris le plus total du personnel et de ses représentants. 

La CGT appelle l’ensemble du personnel à suivre un mot d’ordre de 24 heures de grève le 15 septembre prochain et à participer à un grand rassemblement au stade de Longues.

Il s’agira de participer à une grève active, d’échanger entre salariés des deux sites. La CGT a obtenu la présence du Secrétaire Général confédéral, Philippe Martinez qui viendra apporter son soutien au personnel des centres industriels et défendre la vision portée par notre syndicat. 

Lire le tract d'appel à la grève (pdf)

Lire l'invitation (pdf)

 

 

Répression anti-syndicale à la BPMC : rendez-vous le 03 septembre

Chrystelle MARCHAND, représentante du personnel élue à la Banque Populaire du Massif Central (BPMC), membre du CHSCT et de la Commission Exécutive de l’Union Locale de Tulle (Corrèze), fait l’objet d’une procédure de licenciement.

 

C'est le dernier épisode du scandaleux feuilleton de l’été où notre collègue serait la victime de la discrimination syndicale (la vraie vedette du film…).

Jugez plutôt :

  • Après avoir vainement tenté de convoquer un Comité d’Entreprise Extraordinaire un 30 juillet (…), la Direction a dû repousser la date au 3 septembre prochain.
  • Convocation pendant ses congés, harcèlement téléphonique auprès de ses filles (seules présentes au domicile) pour signer le recommandé, visite du Directeur de Groupe pendant son absence pour les mêmes raisons, etc.

La forme est détestable.

Le fond ne vaut guère mieux puisque le dossier de la Direction s’appuie, entre autre, sur quelques lettres de réclamations clients. La BPMC, comme les autres Banques Populaires Régionales, en reçoit entre 1.500 et 2.000 par an sans déclencher systématiquement ni avertissement, encore moins de licenciement à l’encontre des salarié-e-s.

Lire la suite : Répression anti-syndicale à la BPMC : rendez-vous le 03 septembre

Les ACC-IM. Une proposition de la SNCF.

La SNCF a proposé aux ACC de prendre en charge les chantiers de démantèlement de vieux matériels. Cette proposition ne suffirait pas à donner de l'activité à l'ensemble des salarié-e-s. 

Multiplier les pistes de travail et ne rien mettre de côté est la stratégie de la CGT ACC-IM. L'objectif est et reste de garder les 320 salarié-e-s sur le site.

Foyer Home Dôme, la résistance s'organise.

Dans ce calme aoûtien, seule la CGT s'élevait contre la fermeture du foyer Home Dôme. Nous étions les seuls à avancer des arguments, entendons nous.

Depuis cette semaine, les résident-e-s se sont également emparé-e-s du sujet. Bien relayé-e-s par le Semeur Hebdo et NRJ, on a pu entendre tout ce que leur apporte cette structure sociale et leur inquiétude quant-à sa fermeture.

Écouter l'interview des résident-e-s par NRJ

Lire l'article du Semeur Hebdo

Lire la suite : Foyer Home Dôme, la résistance s'organise.