Rockwool : la CGT se mobilise contre le plan de départs volontaires annoncé

Communiqué de la CGT Rockwool :

Lors du Comité Central d’Entreprise du 29 septembre 2015, le directeur général nous annonçait la suppression de 500 postes dans le groupe Mondial Rockwool.

Pour la France, cela concerne 31 postes dont les 2 tiers à Paris et 1 tiers à Saint Eloy les Mines, sous forme de « départs volontaires ».

Les personnes touchées sont les Cadres, les Atams et les Employés.

Lire la suite : Rockwool : la CGT se mobilise contre le plan de départs volontaires annoncé

Scandaleux : halte à la désinformation !

Communiqué du syndicat CGT des Cheminots de Versailles.

Le syndicat CGT des cheminots de Versailles condamne avec la plus grande fermeté l’entreprise de désinformation dont se sont rendus coupables les journalistes du "service public" (sic) du JT de France 2, en diffusant de fausses informations sur le régime de travail des cheminots.

Sur un pseudo « tableau comparatif » entre les cheminots de la SNCF et ceux du privé, présenté à une heure de grande écoute, il est en effet affirmé faussement que les cheminots de la SNCF jouiraient de 38 jours de congés/an et de 22 jours de RTT !

Lire la suite : Scandaleux : halte à la désinformation !

Avis de recherche !!!

Expression des Sapeurs Pompiers Professionnels et Volontaires du Puy de Dôme.

14 futurs Pompiers Professionnels ont disparus ! Engloutis par l'austérité et le clientélisme de l'exécutif départemental...

Le 1er décembre dernier, nous avons été confrontés à une situation que nous avions déjà vécu le 26 janvier 2015. En pire !

De la suspension à la suppression de 14 embauches

En janvier, on nous annonçait la suspension des 14 embauches de Sapeurs Pompiers Professionnels (SPP) pour l'année 2015. En décembre, c'est la suppression pure et simple de ces 14 embauches pour 2016 et une économie de 14 millions d'euros à prévoir poue 2017 dans le budget du Service Départemental d'Incendie et de Secours du Puy de Dôme (SDIS 63).

En moins d'un an, nous avons été trahis 2 fois par ces personnes qui vantent notre courage et notre dévouement lors des cérémonies et qui affirment défendre le service public, tout en rejetant la faute des restrictions budgétaires sur d'autres.

Lire la suite : Avis de recherche !!!

Constellium Issoire : 0,3% d’augmentation générale pour 2016 !!!

Communiqué du syndicat CGT Constellium Issoire, le 9 décembre 2015.

La première proposition d’Augmentation Générale de notre DRH (qui émarge à plus de 12000€ par mois) demande une réaction forte de toutes celles et tous ceux qui toute l’année ont fait des efforts pour dégager de nouveau des résultats ahurissants de l’ordre de 50 Millions d’euros, pour 2015.

Proposer 0,3% d’augmentation générale, soit 5€ par mois pour le salaire minimum de l’entreprise ou 17 centimes d’euro par jour, correspond plus pour la CGT à une blague à un ¼ de baguette de pain, qu’à une augmentation de salaire.

Un tel comportement de nos dirigeants qui une nouvelle fois n’ont pas souhaité autour de la table des « négociations » nous communiquer les 10 salaires mini et maxi des cadres, confirme bien au passage qu’ils ont des choses à nous cacher. Eux qui émargent en moyenne à 11206 euros mensuellement, eux qui ont empoché 503728 euros de bonus sur l’année 2014, nous crachent dessus avec cette proposition minable.

Face à un tel mépris, une telle tromperie, la CGT appelle l’ensemble des organisations syndicales, l’ensemble du personnel a participé massivement à la réunion d’info grève du JEUDI 10 Décembre, afin de construire ensemble une riposte à la hauteur de  leur agression.

INFO GREVE JEUDI 10 Décembre réfectoire Tôlerie :

  •       Poste du matin et journée 9H30 à 10H30.
  •       Poste de l’après-midi 16H30 à 17H30.
  •       Poste de Nuit 21H00 à 22H00.

Tract d'appel à la grève

Tract NAO

Salariés détachés, Verissimo condamné en correctionnelle

Le lundi 5 octobre était plaidé à Clermont le procès de Mr Vérissimo patron de Vériferme pour fausse sous-traitance.

Ce jour là, devant la trentaine de militants CGT de la construction dont un ancien salarié détaché de Vériferme présents, le procureur de la République avait commencé son réquisitoire en indiquant qu’il s’agissait là d’un procès d’une importance particulière pour le monde du travail.

Il avait continué en indiquant que la décision rendue par le tribunal serait d’importance et constituerait la réponse de la justice au trouble suscité par l’emploi illégal de salariés détachés.

Il a poursuivi en montrant qu’il s’agissait bien de fausse sous-traitance et en citant les éléments lui permettant d’arriver à cette conclusion.

Il avait requis 20 000 € d’amende et 6 mois de prison avec sursis à l’encontre de Vérissimo.

Ce lundi 7 décembre le jugement était rendu :

Mr Verissimo a été condamné à 3 mois de prison avec sursis et 10 000 € d’amende pour fausse sous-traitance, en outre il est attribué 500 € à l’URSSAFF, 1 € à la FFB, 1000 € à la CGT.

Lire la suite : Salariés détachés, Verissimo condamné en correctionnelle

Intervention des Camarades de al CAF devant leur Conseil d'Administration, le 3 décembre dernier.

"Mesdames, Messieurs les Administrateurs, Madame la Présidente,

Depuis le 5 novembre les syndicats CGT, CFDT et FO appellent le personnel de la CAF 63 à se mettre en grève 55 mn et à se réunir tous les jeudis en assemblée générale.

Ce mouvement est lié, entre autres, à la dégradation des conditions de travail, à la diminution des mesures promotionnelles et des points de compétences attribués cette année…

Après avoir recensé et synthétisé les revendications du personnel, nous les avons transmises à la Direction. Cette dernière a adressé sa réponse via intranet aux agents : NON à tout ce qui a été demandé. Elle en a aussi profité pour indiquer que les organisations syndicales étaient démago et faisaient croire tout et n’importe quoi au personnel.

Lors de l’assemblée générale du jeudi 19 novembre, les 130 personnes présentes ont obtenu d’être reçues par la Direction. Le Directeur répondait à nouveau au personnel par courriel le 23 novembre, mais toujours aucune avancée.

Lire la suite : Intervention des Camarades de al CAF devant leur Conseil d'Administration, le 3 décembre dernier.

Le mépris, à Goodyear Dunlop Riom

Une réunion a eu lieu avec la direction de Goodyear Dunlop Riom le 23 novembre. Mais comme précédemment, aucune proposition de la CGT n'a été retenue.

Pour rappel, la CGT revendique que l’heure du vendredi soit supprimée pour revenir a une organisation de travail de 7 heures avec des embauches correspondantes.

Idem, la CGT refuse les heures supplémentaires pour payer la journée de solidarité. Celle-ci doit être prise en charge par Goodyear Dunlop.

Le remplacement de tous les départs des salarié-e-s de l'établissement est une priorité pour le syndicat. D’autant que les conditions de travail et l’organisation du travail des opérateurs se dégradent de jours en jours. La sécurité, ce n'est pas simplement le port de lunettes et du gilet jaune !!!

La santé physique et mentale des opérateurs doit être la priorité de la direction.

Lire la suite : Le mépris, à Goodyear Dunlop Riom