La Cour d’appel de RIOM confirme la condamnation de Vériferme à l’égard d’un salarié détaché en ajoutant une condamnation pour travail dissimulé.

Communiqué du Syndicat CGT de la Construction 63/03

Un salarié, Francisco, avait conclu un contrat avec une entreprise portugaise TI EMPRESA en date du 10 décembre 2012. À ce titre, il a été employé directement en qualité d’électricien par la SAS VERIFERME pour travailler en France.

L’entreprise TI EMPRESA dont M. Vérissimo, patron de Vériferme, était cogérant, est une entreprise portugaise qui n’avait que pour seule fonction de recruter du personnel au Portugal pour le faire travailler en France.

Francisco a été en arrêt de travail du 5 août 2013 au 9 août 2013. Suite à cela, et alors que le 12 août 2013 lorsqu’il s’est représenté sur son lieu de travail, Monsieur VERISSIMO l’a renvoyé sans respect d’aucune procédure.

Lire la suite : La Cour d’appel de RIOM confirme la condamnation de Vériferme à l’égard d’un salarié détaché en...

Ordonnances, la CGT aurait eu raison ??? 

Communiqué de la Fédération Nationale des Syndicats de Transports CGT 5 octobre 2017

Poker menteur : il n’y avait pas de sujet, mais il y a un accord, Pourquoi ?

Suite aux mobilisations du 12, du 21 et notamment du 25 septembre par les salariés des transports, se tenait, hier, une commission paritaire de branche réunissant l’ensemble des organisations syndicales et patronales composant l’ensemble des secteurs d’activités.

Celle-ci avait pour ordre du jour la sécurisation des éléments de rémunération pour les secteurs voyageurs, transports de fonds et valeurs, sanitaires, activités auxiliaires, logistique, déménagement, coursiers et transports de marchandises.

Cette paritaire faisait suite à la réunion provoquée par la ministre du transport le jeudi 28 septembre où ont été soulevées des interrogations et un certain nombre de problématiques sur les rémunérations.

Lire la suite : Ordonnances, la CGT aurait eu raison ??? 

NON à la précarité dans l'Education Nationale ! Faisons-nous entendre : Mercredi 4 octobre

Communiqué du Syndicat Départemental CGT 63 de l'Éducation

Depuis la rentrée, nous avons appris la suppression des contrats aidés : 23.000 dans l’Éducation sur le plan national. Ce sont des milliers de personnes engagées dans la vie des écoles et des établissements et au service de l’Éducation, comme dans d’autres services publics, qui seront laissés sur le carreau. C'est inacceptable, pour les personnels comme pour le service public !

Lire la suite : NON à la précarité dans l'Education Nationale ! Faisons-nous entendre : Mercredi 4 octobre

ALSTOM-SIEMENS : La poursuite de la vente des atouts industriels en France !

Communiqué de presse De la fédération des travailleurs de la métallurgie CGT Montreuil, le 26 Septembre 2017

C’est par des communiqués des agences Bloomberg et Reuters que les salariés et leurs élus du groupe d’Alstom apprennent que des négociations se sont engagées depuis plusieurs semaines avec Siemens, dans le cadre d’un rapprochement, avec l’aval du gouvernement français.

Encore une fois, les représentants des salariés sont mis devant le fait accompli, alors que des réunions des instances représentatives se sont tenues la veille !

C’est un déni de la démocratie, du dialogue social et une atteinte aux droits des instances représentatives françaises, comme européennes.

Lire la suite : ALSTOM-SIEMENS : La poursuite de la vente des atouts industriels en France !

Retour sur les actions dans les EHPAD et maisons de retraites.

Retrouvez le communiqué l'Union Départementale Cgt de la Santé et Action Sociale, suite aux 3 journées d'actions dans les EHPAD.

L'USD CGT du Puy de Dôme a organisé 3 journées d'action au niveau des EHPAD.

Nous avons créé du matériel de mobilisation et avons énormément communiqué autour des ces 3 journées.

Lire la suite : Retour sur les actions dans les EHPAD et maisons de retraites.

La stratégie du contre-feu !

Suite à un article paru dans Le Monde cette semaine, concernant la suppression du statut des Cheminots en échange de la reprise de la dette illégitime de la SNCF par l’État, les cheminots CGT réagissent. En effet, la dette est illégitime, elle doit revenir à l’État quoi qu’il arrive.

Communiqué de la Fédération Cgt des Cheminots, 6 septembre 2017

Alors que se préparent les mobilisations du 12 septembre, pour un Code du travail donnant de nouveaux droits aux salariés et pour le développement du service public ferroviaire, un article paru dans un quotidien national concernant l’avenir du régime spécial des cheminots semble attirer l’attention.

C’est dans un journal interne à la SNCF que l’actuel Président de la République a bénéficié d’une tribune en juillet afin exposer ses projets concernant les cheminots et leur avenir.

Comment un article interne à la SNCF paru en juillet et passé sous les radars, resurgit au moment où les cheminots, se préparent à participer à l’action du 12 septembre pour un Code du travail du XXIe siècle et pour la sauvegarde et le développement du service public ferroviaire ?

Lire la suite : La stratégie du contre-feu !