Il faut régulariser les travailleurs sans papiers en grève dans leurs entreprises depuis le 12 février 2018

Contribuez au Pot Commun : https://www.lepotcommun.fr/pot/wqp2gt1o

Communiqué CGT Union Régionale Ile de France, 12 février 2018

Ils travaillent dans la fabrication des plats cuisinés, dans la collecte des ordures ménagères ou de déchets, dans la distribution express des colis, dans la logistique transport, dans le BTP…

Très souvent intérimaires… Ils sont plus d’une centaine de travailleurs sans papiers de 6 entreprises de différents départements d’Île de France à avoir décidé d’arrêter le travail, se mettre en grève 12 février 2018 avec les différentes structures de la CGT pour exiger leur régularisation.

Lire la suite : Il faut régulariser les travailleurs sans papiers en grève dans leurs entreprises depuis le 12...

Sélection à l'université ? Pour les organisations de Jeunesse et la Cgt, c'est NON !

La mobilisation contre l’instauration de la sélection à l’entrée de l’université et les projets de réforme du lycée s’élargit. Avec l’interfédérale et les organisations de jeunesse, la 1ère Coordination nationale de l’éducation qui s’est tenue le 27 janvier appelle à réussir la journée de grève et de manifestation du 1er février.

Cette journée doit être le départ d’un large mouvement de refus des projets gouvernementaux, la FERC-CGT est engagée dans sa réussite.

Des manifestations sont prévues en région et construisons dès à présent le 6 février, journée de mobilisation à l’appel de l’intersyndicale du second degré qui apparaît comme une suite à construire.

Manifestation Jeudi 1er février 2018

10h Place Delille

Clermont-Fd

Lire la suite : Sélection à l'université ? Pour les organisations de Jeunesse et la Cgt, c'est NON !

Manque de personnel, manque de moyens dans les EHPAD, ça suffit ! Mardi 30 janvier 2018, en grève !

Communiqué Cgt Santé et territoriaux 63, FO, Solidaires, Cfdt, Unsa.

L’insuffisance des effectifs et des moyens dans les établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD) et dans les services d’aide à domicile, est reconnue par tous. Depuis plusieurs années, les organisations syndicales dénoncent cette insuffisance, même la mission parlementaire IBORRA l’a relevée dans ses conclusions.

À cela s’ajoute la réforme de la tarification introduite par la Loi vieillissement dite « ASV », qui va se traduire par des suppressions massives de postes, et une prise en charge des résidents encore plus dégradée.

Lire la suite : Manque de personnel, manque de moyens dans les EHPAD, ça suffit ! Mardi 30 janvier 2018, en grève !

ASSEZ de l’acharnement judiciaire !

Communiqué du comité de soutien à Martin, Jules, Nina et Yvan, UL Cgt Saint Étienne.

Lundi 5 février aura lieu le procès en appel de notre camarade Martin, injustement accusé d'avoir blessé sept policiers en moins d'une minute lors du mouvement contre la loi Travail en 2016. C'est avec conviction et détermination que nous vous appelons à une mobilisation massive pour le soutenir ce jour-là.

Lire la suite : ASSEZ de l’acharnement judiciaire !

Plan Étudiants : Prérequis et numerus clausus, l’Université Clermont Auvergne fait une grave erreur !

Communiqué CGT63, FSU 63 (SNESUP/SNES/SNASUB), SOLIDAIRES (SUD ÉDUCATION/Solidaires Etudiant·es 63), UNEF AUVERGNE, UNL 63 - soutenu par : Ensemble 63, Génération Insoumise Cl-Fd, Génération·s Université Clermont-Ferrand, JC 63, Jeunes Insoumis 63, MJS 63, UEC 63

8 janvier 2018

Maintenant plus d’un mois que la loi sur « l’Orientation et la réussite des étudiant·es » est en discussion à l’Assemblée Nationale et au Sénat. Présentée en conseil des ministres le 16 Novembre puis mis en discussion le 22 Novembre à l’Assemblée Nationale, elle est actuellement entre les mains du Sénat, avant de devoir revenir devant l’Assemblée Nationale pour une peut-être dernière lecture. Cette réforme de l’accès à l’Université prévoit dans son contenu la mise en place de prérequis, ou « attendus » qui serait un premier palier à obtenir, et en plus du Bac, pour pouvoir accéder aux différentes formations de l’Enseignement Supérieur. Ces « prérequis cadres », qui sont compilés dans un document qui a déjà été distribué par les rectorats aux établissements de l’Enseignement Supérieur, suppriment donc la règle générale de l’accès libre à l’Université. En refusant de maintenir de fait le Bac comme premier grade universitaire et seul examen d’entrée dans le supérieur, le gouvernement Macron détruit encore un peu plus les droits des lycéen·nes, et dont le premier était d’avoir librement accès à l’Université.

Lire la suite : Plan Étudiants : Prérequis et numerus clausus, l’Université Clermont Auvergne fait une grave...

Ordonnances Macron-Medef : Le 16 novembre, toutes et tous ensemble contre la régression sociale !

Toutes et tous en grève et manifestation,

Jeudi 16 novembre - 10h30 place du 1er Mai Clermont-Fd

Consulter les expressions locales mises à jour

Montreuil, jeudi 26 octobre 2017

La mobilisation contre les ordonnances Macron ne faiblit pas, loin de là. Le 24 octobre dernier, les organisations syndicales - CGT, FO, CFDT, Solidaires, CFE-CGC, Unef, UNL, FIDL, UNsa, FSU, CFTC - étaient réunis pour décider de la suite à donner à la politique anti-libérale du gouvernement Macron-Medef. Dans une déclaration commune, la CGT, FO, Solidaires, Unef, UNL, FIDL, font le constat que la politique actuellement menée vise à accroitre les inégalités au profit d’une minorité

Lire la suite : Ordonnances Macron-Medef : Le 16 novembre, toutes et tous ensemble contre la régression sociale !

Ordonnances Macron : La Cgt demande au conseil d'État de suspendre les ordonnances

Montreuil, jeudi 9 novembre 2017

Durant le mois d’octobre, la CGT a déposé trois recours contre les Ordonnances Macron 1, 2 et 3, devant le Conseil d’État qui est la juridiction chargée du contrôle des ordonnances avant leur ratification. Il s’agit de contester les dispositions qui portent le plus gravement atteinte aux droits et libertés fondamentaux des travailleurs.

Ces recours ont été déposés par le biais du référé suspension qui est une procédure d’urgence. Si le Conseil d’État venait à considérer qu’il n’y a pas urgence, il devrait néanmoins se prononcer sur la validité des ordonnances dans le cadre de recours sur le fond.

Lire la suite : Ordonnances Macron : La Cgt demande au conseil d'État de suspendre les ordonnances