Soutenons Julien Pauliac, Secrétaire Général de l’UD CGT du Puy de Dôme

Julien est convoqué au tribunal correctionnel pour avoir, en tant que Secrétaire Général de l’UD Cgt 63, « organisé une manifestation sur la voie publique ayant été interdite dans les conditions fixées par la loi », au péage de Gerzat, lors des mobilisations contre la loi travail XXL, le 8 juillet 2017.

Accusation inique.

Julien est ouvrier de l’État à l’AIA ; son syndicat appelle l’ensemble des salarié-e-s à la mobilisation et à la grève, en soutien à notre Camarade.

Lundi de la rentrée 5 novembre 2018

Rendez-vous dès 9h devant l’AIA, 161 avenue du Brézet à Clermont-Ferrand.

Rendez-vous place de l’Étoile à Clermont, de midi à 14h, début de l’audience.

Encore une fois, l’ambition est de « Casser du militant » et ici son premier responsable départemental ; « occuper » nos forces militantes à devoir affronter la justice, forces qui ont pourtant fort à faire sur le terrain social partout en France...

Lire la suite : Soutenons Julien Pauliac, Secrétaire Général de l’UD CGT du Puy de Dôme

9 octobre réussi... Et maintenant ?

Retrouvez quelques vidéos, photos et coupures de presse suite à la journée d'action du 9 Octobre 2018

L'intersyndicale nationale se réunira le lundi 15 octobre 2018. Nous avons proposé à l'intersyndicale 63 une rencontre mercredi 17 octobre.

Télécharger le communiqué

Communiqué de l’Union Départementale CGT du Puy de Dôme - 11 octobre 2018

Issu-e-s du public ou du privé, jeunes comme retraité-e-s pour porter ensemble leurs revendications, les grévistes et manifestant-e-s du 9 octobre 2018 ont répondu nombreux aux appels des syndicats CGT du département et de l’intersyndicale. Il s’agissait d’une journée d’action interprofessionnelle et intergénérationnelles de convergence.

Le cortège long, parfois très animé, de 3.000 personnes dont près des 2/3 dans les rangs de la Cgt, était revendicatif et coloré de son début jusqu’à sa fin. Les dizaines de banderoles déployées prouvent, s’il le fallait, la force des revendications portées et le ras le bol qui s’installe dans notre pays.

Lire la suite : 9 octobre réussi... Et maintenant ?

Pourquoi se mobiliser le 9 octobre 2018 ?

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNL et UNEF du Puy de Dôme se rencontrent régulièrement, un tract d’appel commun pour la journée de mobilisation et de grève interprofessionnelle du 9 octobre a été rédigé.

Le premier tract de l'UD a été diffusé dans les structures CGT du Puy de Dôme le 11 septembre dernier.

Deuxième tract de l'UD sera déployé dans de nombreux secteurs du département dans les jours à venir.

Consulter les expressions locales et Nationales disponibles.

Rendez-vous pour la manifestation, mardi 9 octobre 2018

10h Place du 1er Mai à Clermont

Manifestation Place du 1er Mai - Avenue de la République - Rue des Jacobins - Place Delille - Boulevard Trudaine - Place Michel de L'Hospital - Ballainvilliers - Rue Desaix (passage devant la préfecture) - Fin Place de Jaude

Lire la suite : Pourquoi se mobiliser le 9 octobre 2018 ?

Communiqué : mobilisation du 9 octobre 2018

Communiqué de l'UD CGT 63, envoyé à la presse le 4 octobre 2018

La Cgt appelle à la mobilisation mardi 9 octobre 2018 pour la défense de notre modèle social et contre l’explosion des inégalités.

16 mois après son accession au pouvoir, le président Macron est aujourd’hui contesté par la majorité des français-es. Personne n’est dupe de son travail acharné pour uniquement satisfaire les plus puissants et fortunés et les affaires qui entachent sa « superbe » divisent toujours plus notre société.

Augmentation de la CSG, gel du point d’indice et suppressions de postes de fonctionnaires, réforme complète du système de retraite avec au bout la précarité individualisée, réforme de l’assurance chômage, loi ELAN, loi PACTE, CAP 22, réformes dans l’éducation, plan santé… Les chantiers du gouvernement sont multiples et antisociaux.

Lire la suite : Communiqué : mobilisation du 9 octobre 2018

Parcoursup : pour l'abrogation de la loi ORE

Tribune rédigée par Un collectif de responsables syndicaux et associatifs de l'enseignement — 19 septembre 2018 à 07:16 - source : site Libération 

Face au bilan désastreux de la plateforme post-bac, il est urgent de sortir du cadre de la loi Ore et de restaurer le droit aux étudiants d'accéder aux universités de leur choix, lesquelles devront être dotées de moyens humains et financiers supplémentaires. 

Durant l’année scolaire 2017-2018, nos organisations n’ont cessé de dénoncer la loi relative «à l’orientation et à la réussite des étudiants» (ORE) qui met en place le dispositif d’affectation post-bac Parcoursup et généralise la sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur.

Lire la suite : Parcoursup : pour l'abrogation de la loi ORE

Oui, nous avons besoin de reconstruire notre système de santé à partir des besoins de la population dans les territoires.

Communiqué Confédéral, Montreuil, le 18 septembre 2018

Au-delà des déclarations d’intentions, ce que propose le président de la République, contraint par les luttes des personnels de la santé et la montée de l’exaspération de la population, ne répond en rien au besoin d’une reconstruction de notre système de santé. À nouveau, il n’entend pas les revendications des personnels de santé et les exigences des réponses aux besoins de santé de la population.

Aucun moyen financier ou si peu n’accompagne le plan présenté ce jour. Cette crise du système de santé, la progression du non-recours aux soins, la mise en danger des personnels de santé soumis à des contraintes de travail infernales sont le résultat d’une politique : celle de la MAÎTRISE DES DÉPENSES de santé menée depuis de nombreuses années.

Lire la suite : Oui, nous avons besoin de reconstruire notre système de santé à partir des besoins de la...