Mineurs Isolés : Soutenez les jeunes d'Aurillac, signez la pétition !

De nombreux mineurs isolés sont renvoyés dans leur pays d'origine. 3 élèves du lycée Monnet à Aurillac dans le Cantal sont concernés. Ils ont une obligation de quitter le territoire à effet immédiat. 

Pourtant scolarisés au lycée Monnet d'Aurillac et intégrés dans une équipe de foot, ils ont une vie sociale et des relations amicales voire familiales de coeur en France. Leur vie n'est plus en Guinée ni au Mali, ils n'ont plus de famille, pas d'accroche sur ces territoires qu'ils ont quitté dans le but d'une vie meilleure.

Signez la pétition afin de soutenir ces jeunes isolés.

Contre le recul des droits des étrangers. Contre le projet de loi « asile et immigration ». Solidarité avec les demandeurs d’asile et les sans-papiers. Pour une véritable politique d’accueil

Communiqué commun, RESF, Ldh, UD CGT 63, Solidaires, Fsu… (signatures en cours), 09 mars 2018

Voir l'événement facebook

Le projet de loi du gouvernement, s’il est adopté par le parlement va dégrader la situation déjà difficile d’un très grand nombre de personnes étrangères désirant vivre en France. Ce projet de loi conduit à l’affaiblissement de garanties et de droits fondamentaux et accentuera la maltraitance institutionnelle.

Ce projet prévoit des mesures renforcées de restrictions, de contrôles et de « tris », à des fins d’empêchement d’entrée ou d’expulsion et de bannissement du territoire. En cela, il vient amplifier la sévérité actuelle, déjà fortement attentatoire à la dignité et au respect des droits fondamentaux des personnes.

Lire la suite : Contre le recul des droits des étrangers. Contre le projet de loi « asile et immigration »....

Solidarité avec les réfugié-e-s : rendez-vous de la semaine

Communiqué RESF 63, 22 octobre 2017

Ce mardi 24 octobre, le campement de la Fac de Lettres attaquera sa 4ème semaine, et plus de 100 personnes, dont des bébés sont toujours sans solutions pour passer l’hiver sous un toit !

Nous devons absolument accroître la pression sur les pouvoirs publics pour qu’ils trouvent enfin des solutions à la hauteur de l’urgence de la situation.

Il n’y a pas d’autre solution que la mobilisation populaire pour faire bouger l’État, le Département et la Mairie, qu’ils prennent enfin leurs responsabilités, appliquent la loi et proposent un toit pour toutes et tous, au moins jusqu’à la fin de l’hiver.

Lire la suite : Solidarité avec les réfugié-e-s : rendez-vous de la semaine

#ClermontFacSolidaire

Communiqué RESF, 17/10/2017.

En ce jour #15 (et oui déjà), on vous propose de partager et signer la pétition à l'attention de messieurs le Préfet, le Président du Conseil départemental, et du Président de Clermont Auvergne Métropole...

Combien faudra t-il de signatures pour faire bouger les pouvoirs publics ?

"Depuis des mois, des dizaines de demandeurs d’asile et leurs familles errent dans différents parcs de la ville. Ils se sont regroupés place du 1er mai et là, ont passé l’été sous des tentes sans que les pouvoirs publics ne se soucient de leur sécurité et de l'accès à l’eau ou à des toilettes. Dans le même temps, 40 mineurs isolés venus seuls de différents états africains survivent de squats en squats.

Lire la suite : #ClermontFacSolidaire

Un toit, une école, des papiers pour toutes et tous !

La solidarité est très forte à la Fac de Lettres de Clermont. Le Réseau Éducation Sans Frontières soutenu, par l'UD Cgt 63, fait un travail énorme pour coordonner toute l'aide et faire aboutir les revendications de logement pour la centaine de réfugié-e-s présent-e-s à Clermont-Fd. 

Cette opération d'ampleur est bien relayée par la Montagne notamment, mais ne perce pas au niveau national. Plusieurs rendez-vous sont organisés d'ici samedi 14 octobre.

Soyons présent-e-s aux côtés des réfugié-e-s et de RESF, soutenons les. Interpellons nos élu-e-s, apportons notre aide. La situation doit se débloquer, ces familles avec enfants scolarisés et personnes âgées ne peuvent pas passer l'hiver dehors.

Mobilisations et manifestations :

Communiqué RESF, 13 octobre 2017

Depuis le 3 octobre une centaine de demandeurs d'asiles, dont une quarantaine d'enfants ont posé leurs tentes dans l'enceinte de la faculté de lettres de Gergovia. Ils viennent d’Albanie, de Russie, de Tchétchénie, du Kosovo, du Mali, d’Algérie.

Lire la suite : Un toit, une école, des papiers pour toutes et tous !

Réfugié-e-s sur le campus universitaire : Appel au soutien militant !!!

Depuis le 3 octobre une centaine de demandeurs d'asiles, dont une quarantaine d'enfants ont posé leurs tentes dans l'enceinte de la faculté de lettres de Gergovia. 

Avec le soutien des membres du Réseau Éducation Sans Frontières, ces familles et ces personnes isolées se sont regroupées pour faire respecter leur droit à un logement digne. Depuis plusieurs mois, les services de l’État délaissent ces familles, les laissent vivre dans le dénouement le plus total sans toit au dessus de leurs têtes, sans accès à l'eau ni à des sanitaires. Les pouvoirs publics (préfecture, mairie, conseil départemental) se renvoient la balle, laissant la situation pourrir et confrontant ces familles et ces enfants aux dangers et à l'insalubrité de la rue.

Lire la suite : Réfugié-e-s sur le campus universitaire : Appel au soutien militant !!!

Un toit, c’est un droit !

Tract RESF, septembre 2017

Le 18 septembre 2017, environ 10 familles vivent sous tente à Clermont-Ferrand. Comme tous les lundis, la réponse des services de l'hébergement d'urgence a été : pas de place pour ces familles. Pourtant, les logements existent et les solutions sont possibles mais ces familles sont exclues du dispositif de l'hébergement d'urgence car déboutées de leur demande d'asile. Elles subissent la double peine : risque d'expulsion vers un pays qu'elles ont fui et sans toit. Des enfants, des vieilles personnes malades, des hommes, des femmes vivent sous des tentes plantées un peu partout dans Clermont-Ferrand. Pour être visibles, les familles ont choisi de se regrouper place du 1er mai à Clermont-Ferrand.

Lire la suite : Un toit, c’est un droit !