Stop aux massacres à Gaza : Mobilisons nous !

Près de 100 mort-e-s à Gaza depuis quelques semaines dont plus de 40 sur la journée d'hier, lundi 14 mai. Les commémorations se suivent mais ne se ressemblent pas : la naissance d'un État d'un côté, la Nakba de l'autre...

Pour dénoncer le bain de sang dont sont victimes les Palestinien-ne-s de Gaza, pour le respect des résolutions Internationales, pour le droit du peuple Palestinien à vivre libre et en paix, l'UD Cgt 63 et 35 associations appellent à la mobilisation samedi 19 mai, 15h, place de Jaude à Clermont-Fd.

Lire la suite : Stop aux massacres à Gaza : Mobilisons nous !

Gaza : réagir d’urgence à l’inacceptable

Dans un communiqué paru le jeudi 19 avril, l’ONG Médecins sans Frontières fait état de blessures « inhabituelles et dévastatrices » chez les blessés de Gaza, atteints par les tirs délibérés de l’armée israélienne. Ces constats sont confirmés par le Centre palestinien des droits de l’Homme et par plusieurs témoignages. En pratique, cela veut dire que la plupart des blessés atteints aux jambes devront être amputés et seront handicapés à vie.

En utilisant ce type de munitions, de surcroît contre des manifestants non armés, l’État d’Israël et ses dirigeants violent toutes les conventions internationales et commettent des crimes de guerre. L’hypothèse de l’expérimentation de nouveaux types de munitions, qui ne serait malheureusement pas une pratique nouvelle à Gaza, ajouterait encore à l’horreur de cette situation.

Lire la suite : Gaza : réagir d’urgence à l’inacceptable

GAZA : Pour le respect du droit international et du droit humain

Communiqué Association France Palestine Solidarité 63, Clermont-Ferrand, 5 avril 2018.

L'AFPS 63 dénonce avec force les crimes de guerre commis le 30 mars par l'armée israélienne à Gaza.

Deux millions de Palestiniens vivent depuis 12 ans enfermés, assiégés dans la bande de Gaza, dans des conditions humanitaires désastreuses, victimes d'une punition collective. C'est un crime de guerre.

Lire la suite : GAZA : Pour le respect du droit international et du droit humain

Rencontre avec Raed, président de la coopérative Al Sanabel à Clermont-Ferrand

Communiqué de l'Association France Palestine 63

Vendredi 12 janvier 2018 à 20h00 à la maison des associations : 88 rue l’Oradou à Clermont-Ferrand

L’AFPS 63 vous invite à venir rencontrer Raed, président de la coopérative de jus de raisin Al Sanabel (*), de Halhul, près de Hébron en Cisjordanie. Certains d’entre vous avaient pu suivre un échange chaleureux avec Raed par Skype, en janvier 2017 lors d’un repas palestinien.

Cette rencontre se fera en présence de deux viticulteurs du 63 et d’autres voyageurs AFPS63, qui ont visité la coopérative Al Sanabel, la Cisjordanie et Jérusalem, en décembre dernier, dont un membre de la direction de l'UD CGT 63.

Lire la suite : Rencontre avec Raed, président de la coopérative Al Sanabel à Clermont-Ferrand

Solidarité Internationale : Arrestation de Salah Hamouri

Communiqué de la Fédération Cgt des Services publics, 23 août 2017

Nous venons d’apprendre l’arrestation par l’armée israélienne de Salah Hamouri ce mercredi au petit matin, à sa résidence de Jérusalem-Est occupé. Cette arrestation apparaît comme totalement arbitraire.

Salah Hamouri a déjà passé sept ans les geôles israéliennes, accusé d’avoir voulu assassiner le rabbin Ovadia Yosef, fondateur du parti religieux Shass, grand défenseur de l’occupation et de la colonisation, aujourd’hui décédé. La « justice militaire » israélienne l’a condamné après un affreux chantage. Soit il reconnaissait la tentative d’assassinat et il écopait de sept ans de prison, soit il continuait à nier et alors il passerait 14 ans derrière les barreaux !

Malgré cela, Salah Hamouri continue à être harcelé par les autorités israéliennes qui, régulièrement, lui interdisent de se rendre en Cisjordanie. Son épouse, Elsa, et son bébé, Watan, ont été refoulés à l’aéroport de Tel Aviv et ne peuvent vivre avec lui. Comme si ce n’était pas suffisant, l’occupant israélien vient donc d’arrêter à nouveau Salah Hamouri, Palestinien qui est également citoyen français.

Lire la suite : Solidarité Internationale : Arrestation de Salah Hamouri

Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens : La France doit entendre leur appel.

Communiqué de l’Association France Palestine Solidarité, lundi 24 avril 2017

Le 17 avril Marwan Barghouthi lançait un mouvement de grève de la faim auquel participent aujourd’hui environ 1500 prisonniers politiques palestiniens.

Son appel paru dans le New York Times a aussitôt connu une résonance mondiale et mis les autorités israéliennes en position d’accusées devant l’évidence des violations du droit qu’elles ont de longue date érigé en système.

Le mouvement a des objectifs précis et limités : obtenir que les conditions de détention des prisonniers cessent de violer les droits de l’Homme et le droit international, mais il lève, de ce fait même, le voile sur le système de domination et d’apartheid de l’occupation.

Lire la suite : Grève de la faim des prisonniers politiques palestiniens : La France doit entendre leur appel.

Un rapport dévoile les liens entre cinq banques et assurances françaises et les colonies israéliennes.

Paris, le 29 mars 2017 - Communiqué de presse Association France Palestine Solidarité, CCFD Terre Solidaire, Cgt, FIDH, Al-Haq, LdH, Solidaires, Fair Finance France

Plusieurs organisations publient un rapport sur « Les liaisons dangereuses des banques et assurances françaises avec la colonisation israélienne ». Il met en lumière les liens entre certaines banques et assurances françaises et des banques et entreprises israéliennes impliquées dans le maintien et le développement des colonies israéliennes.

La colonisation israélienne dure depuis 50 ans. Illégale au regard du droit international, elle ne cesse de s’accélérer. La planification de 6 000 nouveaux logements depuis janvier 2017 en est la dernière manifestation. Dans la continuité de ses résolutions antérieures, le Conseil de Sécurité de l’ONU a adopté le 23 décembre 2016 la résolution 23341, exigeant notamment d’Israël « qu’il arrête immédiatement et complètement toutes ses activités de peuplement dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est ».

Lire la suite : Un rapport dévoile les liens entre cinq banques et assurances françaises et les colonies...