Ce jeudi 9 mai, toutes et tous en grève face au projet de transformation de la fonction publique.


Ouvriers d'état - Chantier ou démolition ?    Publié le

Depuis 2017 les chantiers pour "faire évoluer " le statut s'accumulent. Entre pavé dans la mare et opération séduction bas de gamme, il sera difficile pour les personnels OE et TSO de s'y retrouver de manière collective. Car oui, la DRHMA mise tout sur les mesures aux plus aisés !

Les ouvriers d'état de l'atelier industriel de l'aéronautique de Clermont-Ferrand et plus largement du service industriel de l'aéronautique sont directement concernés. La reprise de l'ancienneté à l'embauche est évoquée, pourtant la CGT le sais: ce type de mesure doit s'accompagner de garantie d'égalité d'evolution de carrière et non de passe droit à l'avancement ! 

Pour la CGT le statut merite bien mieux que ça et nous réaffirmons :

  • Le rétablissement des décrets salariaux et la reprise des recrutements dans l’ensemble des professions de la nomenclature des professions ouvrières ;
  • Un plan d’embauches massives dans toutes les catégories permettant de garantir les missions et activités ;
  • Le recrutement de TSO ouverts à tous les personnels de la défense ;
  • La réouverture des écoles de formation ;
    Des CAO et des CA-TSO au plus proche des personnels ;
  • La suppression des abattements de zone ;
  • Les nominations de tous les avancements au 1er janvier de l’année.

 

Retrouvez l'intégralité du compte rendu fédéral ici : http://www.fnte.cgt.fr/IMG/pdf/expression_fd.pdf

SALAIRE STATUT TSO Ouvriers d'état AIA SIAé


Appel à la grève du jeudi 9 mai à l'AIA de CLERMONT-FERRAND    Publié le

Contre les ruptures conventionnelles dans la fonction publique

Contre les contrats de projet dans la fonction publique

Contre le recours massif aux contractuels

Contre l'amoindrissement des prérogatives en Commission Administrative Paritaire

Contre la fusion des instances représentatives des personnels CHSCT+CT

Contre la création d'une nouvelle sanction disciplinaire dans la FPE

Contre la mobilité des fonctionnaires en CDI en cas de passage en EPIC

Contre la remunération au mérite

Avec deja des salaires gelés et une prévision de 120000 emplois supprimés, les services publics souffrent et ces mesures supplémentaires de regression inscriront notre bien commun dans une spirale de mal travail. Les usagers et les 5,5 millions d'usagers-travailleurs de la fonction publique disent NON

la Loi Fonction Publique : http://onenveutpas.fr !

A l'AIA de Clermont-Ferrand, tous les syndicats appellent l'ensemble des personnels à une jjournée de grève le jeudi 9 mai et à la manifestation à 10h00 place du 1er mai


C'est ça la mobilité "modernisée" ?    Publié le

 « Favoriser la mobilité et sécuriser les transitions professionnelles des agents publics” (projet de loi de la fonction publique articles 20 à 26) :

Alors que le droit à mutation n’est toujours pas une réalité dans chacun des trois versants de la Fonction publique, que la mobilité au choix de l’agent reste encore un parcours du combattant, le projet de loi prévoit de favoriser la mobilité sous le fallacieux prétexte d’élargir les opportunités professionnelles et de sécuriser les transitions professionnelles.

➔ Pour la CGT, c’est la mobilité contrainte qui est mise en œuvre pour gérer les 120 000 suppressions d’emplois, pour faciliter les projets de restructurations et d’externalisations de missions engendrées par Action publique 2022, pour contraindre les agents à sortir de leur champ professionnel initial.

Pour cela, le projet de loi prévoit toute une batterie de mesures selon la situation de l’agent et du service : détachement automatique en CDI en cas d'externalisation, indemnité de départ volontaire si démission, congé de transition professionnelle, priorités de réintégration de plein droit et possibilité d’une mise à disposition d’un an vers le privé pour les agents de l’État, priorité de recrutement dans l’hospitalière.

Nul besoin de démontrer l'impact d'une telle mesure en cas de changement statutaire pour établissement du service industriel de l'aéronautique !

Ce danger doit être combattu, agissons toutes et tous ensemble le 9 mai par la grève et les manifestations !


Rencontre IGA L'EBRALY CGT    Publié le

Initialement prévu fin avril, nous restons en attente des conclusions de l'IGA L'EBRALY.

Le chargé de mission MCO aéronautique l'IGA L'EBRALY n'a pas prévu de se deplacer sur les sites de productions. Les lieux de travail que sont les Ateliers Industriels de l'Aéronautique qui sont directement concernée par l'issue de cette "mission" ne pourront donc pas évoquer leur quotidien.

La présentation réalisée par l'IGA en séance du comité technique de réseau du Service industriel de l'aéronautique ne permettait pas de trancher pour une solution en faveur du service public de la défense. Les incertitudes demeurent donc.

C'est pourquoi, une délégation CGT du SIAé se rendra la rencontre de l'IGA L'EBRALY pour faire savoir nos solutiosn en amtiere d'emplois , de salaire de conditions de travail et docn de charge pour une SIAé d'état !

Cour des Comtpes, Sociétés de projet, rapport CHABBERT et aujourd'hui Mission l'EBRALY, les protagonistes à la course aux changements à tout va se succèdent sans que les projets ne soient synonyme de progrès.

La seule chose qui ne change pas c'est la volonté de vos représentants CGT à faire valoir un SIAé d'état.

 

AIA AMBERIEU CUERS BORDEAUX CLERMONT-FERRAND LANDIVISIAU LANN BIHOUÉ